Installation de garde-corps en verre : quelles sont les normes à connaître ?

Caractérisées par leur style minimaliste et leur transparence, les rambardes en verre sont les modèles les plus prisés du moment. Ils conviennent aussi bien pour les appartements modernes que pour les maisons traditionnelles. Vous pouvez installer votre garde-corps en verre sur votre terrasse, votre escalier, votre fenêtre, votre piscine ou votre mezzanine. Toutefois, vu qu’il s’agit d’un équipement qui a pour fonction principale de protéger contre les chutes, sa pose est très réglementée. On vous dit tout.

Quel matériau choisir pour son garde-corps en verre ?

Les balustrades en verre sont généralement réalisées en trois matériaux sur https://www.railingsdesign.com. D’abord, nous avons le verre trempé. Il s’agit d’un verre dont les propriétés mécaniques ont été améliorées considérablement. Il affiche une résistance jusqu’à 5 fois supérieure au verre ordinaire en cas de choc. Les gardes corps en verre trempé supportent mieux la pression du vent. Ils ne craignent pas non plus les fortes élévations de température qui le plus souvent sont responsables de l’éclatement des verres. Toutefois, notez que ce matériau ne résiste pas trop à l’impact. C’est pour cela que son installation est interdite au-delà d’une hauteur de 1mètre d’altitude. Vous trouverez également sur ce site les gardes corps en verre feuilleté ou verre stadip. Cette matière est constituée d’au moins deux feuilles de verre collées entre eux par une ou plusieurs couches de films intercalaires plastiques (P.V.B.). Contrairement au verre trempé, lors d’un choc avec un corps étranger, ce verre ne se brise pas en 1000 morceaux. C’est ce verre de sécurité qui est par exemple utilisé pour les pare-brise des voitures. Les rambardes en verre feuillé conviennent particulièrement pour les systèmes de fixation à pinces. Enfin, on a le verre feuilleté trempé. C’est le matériau qui offre la plus grande sécurité. Il est capable de résister à des vents puissants et supporte des variations de température jusqu’à 200 ° C. N’ayez plus aucune crainte si ce verre est utilisé pour votre barrière de protection.

A voir aussi : Vente de maison : quels sont les diagnostics obligatoires ?

Les règlementations encadrant l’installation d’un garde-corps tout verre

garde-corpsDeux normes régissent principalement la pose des balustrades en verre dans l’hexagone. Nous avons :

  • La norme NF P01-012 : elle est relative aux dimensions. Tout palier d’étage, balcon, fenêtre ou terrasse surélevé d’au moins 45 cm a l’obligation d’être équipé d’un garde-corps en verre. La hauteur minimale de la rambarde doit être de 1 m. notifions que cette hauteur minimale peut être diminuée à 80 centimètres quand l’équipement bénéficie de plus de 50 cm d’épaisseur. Au cas où, le garde-corps possèderait des éléments horizontaux, l’espace entre les barreaux doit être 18 cm maximum, et de 11 cm maximum pour les éléments verticaux. Cela empêchera les enfants de grimper la barrière ou leur évitera les éventuelles glissades ;
  • La norme NF P01-13 : elle concerne la résistance de votre garde-corps en verre. Cette règlementation change en fonction du lieu d’implantation du garde-corps et de son environnement. En fait, si le garde-corps est destiné pour une résidence privée, sa résistance doit être de 400 N/m. Mais s’il veut être installé sur un lieu public notamment les tribunes d’un stade, sa résistance sera plus grande. Elle est fixée à 1700 N/m.

A voir aussi : Où faut-il installer du carrelage antidérapant ?

Articles Similaires

Show Buttons
Hide Buttons