Les étapes nécessaires pour effectuer une contre expertise incendie

En matière de contre expertise incendie, plusieurs éléments sont à prendre en considération pour une meilleure réussite de cette étape très importante. Dans ce contexte, il est très primordial de comprendre les différentes étapes nécessaires pour effectuer une contre-expertise incendie. Dans cet article, nous vous présentons les différentes étapes nécessaires pour effectuer une contre expertise incendie.

Organiser très rapidement une première rencontre

Tout d’abord, les différents conseillers spécialistes du règlement de sinistres se rendent absolument sur les lieux. Ceux-ci y vont très rapidement, souvent quelques heures seulement après l’incendie. Ils vont pouvoir envisager en même temps les mesures d’urgence. Après le rapport de l’expert de la compagnie d’assurance, le contre expert de l’assuré analyse immédiatement la situation ainsi que les documents qui sont disponibles. Très rapidement, il va évaluer les besoins immédiats. Il va demander un acompte auprès de la compagnie d’assurance si nécessaire.

A voir aussi : Quels sont les avantages du bardage de façade ?

Trouver un rendez-vous de reconnaissance sur le site de l’incendie

Tout juste après la première analyse, l’experte d’assuré se rend immédiatement sur place chez vous. Il peut y aller une ou plusieurs fois selon l’importance des dégâts. Cela lui permet de visiter les lieux en détail, établir un métré qui va lui permettre d’estimer les dommages immobiliers. Cela lui permet également de consulter votre contrat d’assurance.

De plus, il fait rapidement l’étude des risques ainsi que les mesures d’urgence prises par l’expert d’assurance. Par exemple, il peut préconiser toutefois l’intervention d’un bureau de contrôle de structure. En effet, il recueille des informations sur le contenu. Ces informations recueillies lui permettent d’avoir une idée des dommages et des réparations à faire si nécessaires.

Lire également : Installation de garde-corps en verre : quelles sont les normes à connaître ?

Chiffrer les dommages et rédaction de l’état de perte

En ce moment précis, votre expert collecte auprès de vous, tous les documents possibles qui appuieront votre dossier. En effet, ces documents sont notamment les factures, les photos ainsi que les justificatifs. Après avoir fait une étude approfondie, dans le détail, les bâtiments endommagés, et leurs contenus, l’expert réalise ensuite un travail d’estimation.

Ce travail d’estimation est : valeur à neuf, de remplacement, ainsi que de vertusté déduite. Cette estimation des valeurs est véritablement détaillée dans un document qui est nommé état de pertes. C’est un document qui, de base, sert de de travail dans la négociation contradictoire avec l’expert d’assurance. C’est ce document qui permet à votre expert d’entrer dans un débat contradictoire sur les dommages ainsi que les indemnisations avec l’expert de la compagnie d’assurance.

Trouver un moment d’expertise contradictoire entre expert

À ce niveau, des échanges contradictoire auront lieu entre votre expert d’assuré ainsi que l’expert d’assurance. En ce moment, il s’agit notamment de parvenir à trouver un accord sur l’estimation des dommages. Ici, les experts apportent chacun tout son savoir-faire, son expertise technique et ses connaissances des procédures ainsi que des contrats d’assurance.

En effet, sachez qu’avec un expert d’assuré, l’estimation des dommages est plus équilibrée. L’expert agit vivement dans votre intérêt pour que la balance que d’un seul côté pour vous pénaliser. Il va chercher à défendre votre intérêt pour que vous ayez ce qui vous revient de droit.

Organiser une  réunion de clôture

En effet, le montant des dommages a été estimé particulièrement par votre expert d’assuré. En général, il a servi au chiffrage contradictoire avec l’expert d’assurance. Ce chiffrage a été fait de manière à obtenir un accord. Le travail de votre expert d’assuré consiste sans doute à agir obligatoirement dans votre intérêt.

Ce travail consiste aussi à éviter tout conflit inutile avec l’assurance. Un quelconque conflit peut retarder votre dossier et donc les réparations. Une réunion de clôture est donc organisée avec vous, l’expert d’assurance, ainsi que l’inspecteur de compagnie d’assurance. Cette réunion vous permettra d’obtenir l’accord définitif sur l’indemnisation. L’assuré expert doit être forcément présent à cette réunion pour y assister.

Arriver le moment de la reconstruction

En effet, l’expert n’intervient pas dans cette étape. Par contre, il peut vous mettre en contact avec les maîtres d’œuvre. C’est un dossier très lourd à gérer. Le délai de reconstruction dépend généralement du savoir-faire.

Maison