Comment couper le basilic pour qu’il repousse ?

La plante de basilic est très appréciée pour ses propriétés culinaires et surtout pour son arôme. Cette plante doit de ce fait occupe une place de choix dans votre jardin. Il devient donc important de savoir comment la cultiver et surtout comment la faire repousser normalement. Elle doit être convenablement taillée pour lui assurer une repousse de qualité. Ceci passe inévitablement par un ciblage précis de l’endroit à couper.

Quelle technique de coupe adopter pour faire repousser le basilic ?

Plusieurs pratiques sont à privilégier lorsqu’on souhaite faire repousser le basilic dans son jardin ou sur son potager.

A lire aussi : Décoration de jardin : 4 conseils pour embellir son extérieur ?

La taille des tiges d’une plante de basilic doit se faire du haut vers le bas. Il s’agit de couper en premier lieu les parties bien fournies, donc les plus hautes, pour éviter autant que faire se peut d’atteindre les feuilles du bas. De cette façon, celles-ci poursuivront leur croissance, assurant ainsi une bonne continuité à la plante. Pour aller plus vite, servez-vous de petits ciseaux à manier avec une extrême dextérité  afin de ne pas abimer les tiges. Ces dernières doivent être coupées aussi près que possible du nœud. Ce faisant, il se crée une division de la plante conduisant à une belle densité dans les prochains jours.

Les nœuds sont les endroits d’où émergent les poussent latérales. Coupées comme il faut, les tiges partiront d’une tête pour en avoir deux. Lorsque leurs feuilles auront atteint la hauteur maximale, coupez-les de la même manière et chaque sommité se divisera pour se multiplier. Faites attention à ne pas omettre plus de 2 cm au-dessus du nœud autrement, tous les nutriments de la plante iront à cette partie au détriment des feuilles du bas qui verront ainsi leur croissance limitée.

Lire également : Comment choisir son lampadaire extérieur ?

culture basilic

Coupez les extrémités des branches et des pousses latérales à l’aide de vos doigts lorsque vous sentez que les tiges dépassent une hauteur de 20 cm. Cela permettra à la plante de plus se développer. Sachez qu’en partant du bas, le basilic va se décharner pour devenir long et d’une productivité ralentie.

Retirez ensuite les bourgeons avant qu’ils n’éclosent, car les fleurs signifient l’arrêt automatique de toute croissance de la plante.  Il en est ainsi parce que l’énergie de la plante se concentrera sur la floraison au lieu des feuilles qui finiront par mourir.  À moins donc que vous ne souhaitiez plus continuer la culture, hâtez-vous de retirer tous les bourgeons aussitôt que vous les observez sur la plante.

Enfin, faites vos cueillettes en extérieur. Lorsque vous coupez des plants entiers, faites-le à 8 cm environ du sol. Muni d’un sécateur, coupez la tige principale et secouez la partie enlevée pour la débarrer des insectes.

Les avantages d’une bonne coupe des feuilles de basilic

Couper ses plants de basilic est une action qui permet de favoriser leur croissance dans des conditions adéquates.  Lorsque l’opération est menée avec régularité et au moment opportun, la production est démultipliée grâce à la stimulation des tiges. Il n’est plus besoin de rappeler qu’une plante bien touffue promet une grande quantité de feuilles. Ainsi, pour le bonheur de la consommation et la santé des plantes, il est plus que capitale de procéder à la coupe avec professionnalisme et savoir-faire.

Jardin
Show Buttons
Hide Buttons