Les avantages d’une chape liquide pour rénover les sols d’une maison

Pour la rénovation des sols de la maison, le coulage d’une chape est une étape indispensable dans le recouvrement. Que ce soit pour l’aplanissement de vos sols en intérieur comme en extérieur, la chape fluide se révèle être la meilleure alternative. Elle permet d’isoler un étage par rapport à un autre et de recouvrir efficacement les systèmes de chauffage comme les planchers chauffants. Elle vous offre une surface lisse et plane permettant la pose parfaite d’un revêtement. Découvrez dans cet article les différents avantages de la chape fluide.

Qu’est-ce qu’une chape fluide ?

La chape fluide est un mortier autolissant dont le but est de recevoir efficacement tous les types de revêtement du sol. La plupart du temps, elle est employée pour la réalisation d’un sol lisse, adhérant et parfaitement plan. Elle est également utilisée pour l’installation d’un plancher chauffant.

Lire également : Les avantages des mosaïques en vrac pour votre projet de rénovation

Bien qu’il existe diverses autres techniques pour la pose de ce type de chauffage au sol, la pose d’une chape liquide se révèle être la technique de recouvrement par excellence. En effet, elle permet de réaliser un recouvrement parfait des équipements et du réseau de chauffage dans une habitation.

Les différentes catégories de chape fluide

Il existe deux différentes catégories de chape fluide. Chacune d’entre elles présente des propriétés spécifiques.

A voir aussi : Comment remplacer des vitres pour les poêles à bois ?

  • La chape à base de ciment : elle est particulièrement adaptée pour les travaux en intérieur. C’est le choix idéal pour les planchers chauffants. Car, elle se pose parfaitement sans présenter de trous ni de bulles d’air. Cette chape liquide est très fine et très lisse.
  • La chape anhydrite : c’est une chape très facile à installer du fait qu’elle est préparée industriellement et toujours prête à l’emploi. Elle est autonivelante et bien plus fine que la chape en ciment.

Les avantages de la chape fluide

Avec une chape liquide, vous avez la possibilité de réaliser une chape flottante ou désolidarisée qui pourra accueillir n’importe quel type de revêtement de sol. Cette chape particulière présente bien des avantages.

La chape anhydrite

La chape anhydrite peut être réalisée très facilement et offre une surface parfaitement lisse et plane. Elle présente d’excellentes résistances mécaniques et protège contre la manifestation de fissures au fil du temps. Elle est deux fois plus légère avec une épaisseur minimum de 2,5 cm. La chape anhydrite peut s’appliquer sur différents types de supports dont le bois, le béton, les parois isolants, l’asphalte, etc. Elle ne présente pas de joins de fractionnement, ce qui donne un revêtement plus esthétique. Le revêtement peut être posé plusieurs mois après le coulage sans aucun problème. Cette chape améliore le rendement du système de chauffage au sol, les tuyaux de chauffage sont bien recouverts et l’anhydrite permet une transmission efficace et rapide de la chaleur. Elle est économique et écologique.

La chape à base de ciment

Cette chape est idéale pour le recouvrement des systèmes de chauffage au sol. Elle s’introduit dans les moindres recoins de l’installation et assure un excellent enrobage des tuyaux de chauffage. La chape ciment est bien plus fine qu’une chape traditionnelle en béton. Elle est résistance à l’eau ainsi qu’aux environnements particulièrement humides. Elle s’adapte parfaitement aux grandes surfaces et nécessite très peu de joints.

La chape fluide présente ainsi de nombreux avantages pour le recouvrement de sol en intérieur comme en extérieur lors d’une rénovation. Elle présente des spécificités qui font d’elle le meilleur choix pour l’installation de systèmes de chauffage au sol.

Les étapes de mise en oeuvre d’une chape fluide

La chape fluide est un choix judicieux pour rénover les sols de votre maison. Mais comment se passe la mise en œuvre d’une telle chape ? Voici les étapes à suivre.

Avant toute chose, pensez à bien préparer le support sur lequel sera coulée la chape. Celui-ci doit être parfaitement propre et sec afin que l’adhérence soit optimale. Pensez à bien adhérer au substrat. Cette couche peut être réalisée avec un primaire ou avec une solution composée de ciment et d’eau.

Il est maintenant temps de mettre en place les bordures qui vont servir à contenir la future chape lorsqu’elle sera coulée. Les bordures peuvent être réalisées en bois, métal ou matériau composite selon vos préférences.

Avant l’application, on injecte parfois sous pression environ 4 cm d’un mortier allégé sous forme liquide entre l’ancienne dalle et celle-ci pour éviter tous risques de fissuration dus aux vibrations engendrées par le passage des piétons. En appliquant cette technique, nous obtenons un mélange homogène entre l’ancien et le nouveau sol, ce qui garantit une meilleure adhérence de la chape.

Une fois toutes les préparations effectuées, il est temps de couler la chape fluide. Cette étape peut être réalisée à l’aide d’un camion toupie ou avec une pompe spéciale qui permettra un coulage plus précis et régulier. Pensez à bien niveler la surface pour qu’elle soit parfaitement plane.

La mise en œuvre d’une chape fluide nécessite quelques étapes indispensables pour garantir un résultat final optimal. Bien que cette technique puisse paraître complexe au premier abord, elle offre des avantages non négligeables et vaut donc le coup d’être envisagée pour rénover vos sols.

Quel est le coût d’une chape fluide pour rénover ses sols ?

La chape liquide est une solution efficace pour rénover les sols de votre maison. Mais combien coûte-t-elle réellement ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le prix d’une chape fluide.

Les coûts à prendre en compte
Le coût total d’une chape fluide dépendra de plusieurs facteurs, notamment la superficie du sol à couvrir et l’épaisseur de la chape. Le choix du matériau utilisé peut aussi affecter le prix final. Pensez à bien mesurer la surface à traiter afin d’avoir une idée claire du budget nécessaire. Un devis réalisé par un professionnel sera souvent indispensable pour établir avec certitude le montant des travaux.

Le coût au mètre carré
En général, le coût moyen au mètre carré pour la pose d’une chape fluide se situe entre 25€ et 35€ hors taxes selon les entreprises de construction sélectionnées. Il faut noter que rapidement, les prix peuvent monter jusqu’à plus de 100€/m² si la technique requiert une pose plus complexe, par exemple pour une chape thermique ou phonique.

Pourquoi opter pour une chape fluide ?
Bien qu’elle puisse sembler onéreuse, il faut garder à l’esprit que la chape liquide a divers avantages. Cette méthode permet non seulement de rénover les sols rapidement mais aussi d’avoir une surface plane et parfaitement lisse. La chape fluide est compatible avec différents types de revêtements tels que le parquet, le carrelage ou encore la moquette. Si vous cherchez à économiser sur vos travaux tout en obtenant un résultat final optimal, il peut être judicieux d’opter pour une chape fluide. Bien entendu, cette solution reste onéreuse, mais elle assure un travail rapide et qualitatif qui sera apprécié par tous.

Travaux