Quand la décoration résout les problèmes d’acoustique !

De nombreux professionnels sont incommodés par les sons ambiants et les conversations de leurs collègues. Cet inconfort acoustique concerne tous les lieux de travail, mais en particulier l’open space. À part les travaux de rénovation et les installations parfois onéreux, il est désormais possible de réduire les nuisances sonores grâce à des éléments de décoration. Découvrez quelques astuces dans cet article.

Habiller les murs et l’espace

Grâce à de nouveaux matériaux, il est possible de mieux insonoriser une pièce ou un espace de travail. Nombreuses sont les alternatives qui s’offrent à vous.

A découvrir également : Quel type de construction de maison coûte le moins cher ?

Les panneaux et les rideaux acoustiques

Pour améliorer l’isolation de vos fenêtres, vos baies et vos portes, pourquoi ne pas opter pour des rideaux acoustiques ? Ceux-ci sont connus pour leur capacité à absorber le son. En plus de la touche de décoration que vous apportez grâce à leur aspect design, qu’il s’agisse de votre maison ou de vos locaux de travail, vous préservez davantage votre intimité. Afin de garantir une meilleure insonorisation aux espaces ouverts, sachez qu’il existe des panneaux acoustiques adaptés pour réduire la sensation d’écho dans votre espace professionnel. Grâce à des matières qui absorbent le son, mais également d’une toile élégante, vous obtenez à la fois un plus grand confort acoustique et une intimité visuelle. Pour en savoir plus, nous vous conseillons de demander l’avis d’un spécialiste en solutions de confort acoustique.

Vous pouvez également avoir recours à des totems dotés d’un absorbant acoustique, qui se déplacent et se posent facilement, aux écrans, pivotants ou non, etc. Ce sont des accessoires qui conféreront silence et calme sur votre lieu de travail, en retenant les nuisances sonores, si vous disposez notamment d’un espace open space.

A voir aussi : Vente de maison : quels sont les diagnostics obligatoires ?

Les papiers peints

En plus d’être des éléments de décoration intérieure, les papiers peints peuvent limiter les bruits qui traversent les murs. Vous avez également le choix sur les tissus tendus ou les tentures. Quant aux coloris et aux motifs, faites en sorte que tous les détails soient en parfaite harmonie. Il y a aussi les toiles à peindre anti-bruit. Très tendance, ces dernières sont faciles à mettre en place.

La peinture anti-bruit

La peinture anti-bruit continue de séduire de plus en plus de propriétaires de maison. Elle donne un coup de neuf à l’intérieur de votre habitation ou sur votre lieu de travail, tout en faisant barrière aux bruits qui vous gênent. Largement moins onéreuse que les importants travaux d’isolation, cette solution permet une réduction de bruits de 3 à 15 dB.

open space

Opter pour les tapis anti-bruit

Un beau tapis demeure toujours une excellente solution pour offrir plus d’authenticité à une pièce. En optant pour un modèle anti-bruit, vous bénéficierez d’un confort acoustique des plus agréables. Selon vos préférences, vous pourrez choisir parmi un large panel de styles tels que :

  • Ethnique
  • Classique chic
  • Urbain
  • Oriental
  • Graphique
  • Etc.

Notons qu’un tapis anti-bruit épais de grande taille permet une réduction des nuisances sonores jusqu’à 20 dB.

Dresser des cloisons

Si vous avez une grande pièce, limitez la résonance en la cloisonnant. Sachez qu’un espace vide favorise la propagation du son. Cette alternative convient aux entreprises qui souhaitent créer plusieurs petits espaces de travail avec une bonne isolation acoustique. Chaque bureau peut être séparé par une cloison mobile ou un écran amovible.

Poser un plafond acoustique

Cette solution est notamment optimale pour les pièces pourvues d’un plafond haut. Vous pouvez aussi décorer la pièce avec des éléments suspendus, comme des panneaux, des cubes et autres objets acoustiques qui vont rendre votre pièce unique.

Offrez à votre famille le plus grand confort sonore en isolant vos pièces à l’aide de ces éléments de décoration 2 en 1. S’il s’agit d’un espace de travail, un bon cloisonnement permettra à vos collaborateurs de pouvoir se concentrer plus facilement dans une ambiance de travail plus calme.

Peinture anti-bruit : L’essentiel à savoir

Avant de vous lancer dans le choix de la peinture anti-bruit pour votre décoration, il est important de connaitre leur présentation. Ceci dans le but de savoir si vous devez opter ou non pour une autre solution. En effet, pour créer la peinture anti-bruit, les auteurs se sont basés sur les vertus de la neige à réduire le son. Bien entendu, avec l’aide des micropoches d’air qu’elle contient et qui lui permet d’absorber les ondes sonores.

Par ailleurs, la peinture anti-bruit est une peinture faite à base d’une solution aqueuse contenant des microbilles de verres. Aussi, ce sont ces microbilles qui forment une sorte de barrière par stockage de l’air. Ce qui empêche les sons de se propager à travers les murs. La peinture anti-bruit existe sous plusieurs formules. Notamment les formules de couleur blanche et mate. Mais avec l’évolution du monde de la décoration et compte tenu de la demande, il a été créé une version teintée. À vous donc de choisir la peinture qu’il vous faut et selon vos goûts.

En outre, pour remarquer l’efficacité de la peinture anti-bruit, il est nécessaire d’utiliser un outil en guise de sous-couche, non seulement spécifique, mais aussi phonique. Cette première astuce permettra de mettre en place un coussin d’air pour assurer l’absorption du bruit. Et, lorsque vous l’appliquer sur le plafond, par exemple, elle vous protège des bruits qui proviennent de l’étage. L’idéal est de placer généralement deux couches de peintures anti-bruit.

Pour ce qui est de la forme de cette peinture, il s’agit d’une peinture peu odorante et lessivable. Ce qui est déjà un grand avantage pour vous offrir une certaine aisance pour l’intérieur de votre maison. Elle peut aussi vous fournir une meilleure protection thermique puisqu’elle réduit les effets de la déperdition de chaleurs.

Comment utiliser la peinture anti-bruit ?

Pour utiliser de manière efficace votre peinture anti-bruit, deux manières indispensables s’offrent à vous. La première manière est d’utiliser deux couches de peinture anti-bruit. De là, vous devez les utiliser avec un rouleau à poils qui n’est pas trop long pour permettre une meilleure couverture de votre plafond ou votre mur. Toutefois, n’hésitez surtout pas à bien nettoyer votre plafond ou votre mur avant de le couvrir avec de la peinture. Mettez votre pièce dans une protection totale contre les bruits.

Quant à la seconde manière, vous pouvez faire confiance aux vertus de la couche de sous-couche phonique. En réalité, vous devez utiliser votre couche avec un rouleau de nid d’abeille. Pour cela, vous pouvez entamer les travaux en dégageant vos contours et vos angles. Bien évidemment, en les peignant avec une brosse efficace. Ensuite, il vous faut mettre une partie du rouleau dans le bac à peinture et le rouler sur la grille. Ce qui vous permettra de mieux répartir le produit de telle sorte que vous obtenez un résultat satisfaisant. Pour finir, vous devez passer le produit de manière délicate pour éviter d’être surpris avec vos travaux. Il est donc important de savoir comment utiliser la peinture anti-bruit pour bénéficier de ses avantages.

 

Maison
Show Buttons
Hide Buttons