Quelle est la meilleure façon de carreler sa salle de bain ?

Avoir une jolie salle de bain est l’un des préalables pour se sentir à l’aise chez soi. Et cela passe majoritairement par le choix des carreaux, ainsi que leur pose optimale, voici des conseils et astuces pour bien carreler votre salle de bain.

La prise de mesures

Avant d’attaquer les travaux, il est essentiel de prendre des mesures précises de toute la pièce, y compris les dimensions du sol et des murs. Cette étape permettra d’évaluer la quantité de carreaux dont vous aurez besoin, mais aussi le format et la disposition des carreaux qui conviennent le mieux à l’espace. Les critères à considérer lors de la prise de mesure incluent :

A voir aussi : Obtenir des devis pour faire des travaux

  • La surface totale à recouvrir
  • La hauteur des murs
  • Les dimensions des éléments fixes tels que meubles, vasque, douche…
  • L’emplacement des canalisations et prises électriques

Choisir ses carreaux

Une fois les premières mesures effectuées et les paramètres de taille pris en compte, il est temps de choisir votre carrelage salle de bain. Plusieurs éléments doivent être pris en considération pour ce faire :

Type de matériau : Différents matériaux sont disponibles sur le marché pour vos carreaux de salle de bain, chacun avec ses avantages et inconvénients. Les matériaux les plus courants sont :

A voir aussi : Qu’est-ce qu’un rupteur de pont thermique ?

  • La porcelaine
  • Le grès cérame
  • Les mosaïques en verre ou en carreau de ciment

Format des carreaux : La taille des carreaux que vous choisissez aura un impact sur la perception visuelle de votre salle de bain. Par exemple, des petits carreaux peuvent donner une impression de grandeur à un espace étroit tandis que de plus grands carreaux offriront un rendu esthétique différent.

La préparation des surfaces

Pour que le carrelage se fixe correctement et dure dans le temps, il est crucial de préparer soigneusement vos surfaces. Voici quelques conseils :

  1. Vérifiez que les murs et le sol sont bien droits et nivelés. S’il y a des irrégularités, utilisez du mortier pour les corriger.
  2. Nettoyez et dégraissez les surfaces. Éliminez toute trace de poussière, saleté ou graisse qui pourrait nuire à l’adhérence des carreaux.
  3. Dans le cas où l’ancien revêtement était déjà carrelé, il faut enlever les anciens carreaux et s’assurer que le support est propre et sans traces de colle ou de résidus divers.

La pose des carreaux

La première étape pour poser vos carreaux est de réaliser un traçage au sol avec un crayon à papier. Le but est d’obtenir une disposition qui respecte les mesures précédemment prises, mais aussi qui soit harmonieuse et centrée par rapport aux éléments fixes et aux extrémités des murs.

Pour faciliter la pose, nous vous conseillons également de fixer temporairement un tasseau (une pièce de bois) à la hauteur souhaitée sur le mur; il servira de repère pour aligner les carreaux correctement.

Appliquer la colle

Avec une spatule dentée, étalez la colle sur la surface et peignez celle-ci en réalisant des sillons réguliers. Il existe différentes tailles de dents pour la spatule, choisissez celle qui correspond au format de vos carreaux.

Poser les carreaux

Positionnez le premier carreau sur la zone encollée, système de nivellement si besoin, alignez-le avec le tasseau. Procédez suivant cette méthode pour l’ensemble des carreaux. Une fois que vous avez posé plusieurs rangées, pensez à vérifier l’alignement et le niveau des carreaux à l’aide d’un niveau à bulle.

N’oubliez pas de positionner des croisillons entre chaque carreau pour obtenir un espacement uniforme et respecter l’emplacement tracé. Attention, l’espace entre les carreaux ne doit pas être trop large pour éviter la surcharge de joints qui pourrait fragiliser le revêtement.

Réaliser les découpes et entourer les éléments fixes

Il est très probable que vous deviez découper certains carreaux pour qu’ils s’adaptent aux contours des éléments fixes (meubles, fenêtre, …) ou aux angles du mur. Pour cela, munissez-vous d’une coupe-carreau ou d’une pince dédiée à la découpe. Ensuite, adaptez leur position sur le repère tracé lors de la pose.

Le jointoiement

Au minimum 24 heures après avoir posé les carreaux pour permettre à la colle de sécher correctement, il est temps de procéder au jointoiement. Cette étape a plusieurs objectifs :

  • Protéger les installations (plomberie et électricité) de l’humidité et de l’eau
  • Assurer un rendu esthétique homogène
  • Maintenir solidement les carreaux en place malgré les contraintes mécaniques

Pour réaliser vos joints, mélangez de la poudre à joint avec de l’eau jusqu’à obtenir une consistance crémeuse, puis, à l’aide d’une spatule ou d’un outil à jointoyer, appliquez ce mélange dans les espaces entre les carreaux tout en prenant soin de ne pas déborder sur ceux-ci. Lissez les joints avec un doigt humide et retirez l’excédent avec une éponge humide avant que le mélange ne durcisse.

Veillez à bien laisser sécher les joints avant de remettre vos meubles en place, de poser les accessoires nécessaires ou d’utiliser la salle de bain de manière quotidienne.

Les finitions

Si vous avez choisi un carreau à motif, pensez à ajouter des lignes directrices sur le mur pour vous assurer que les motifs soient bien alignés entre eux. Enfin, n’oubliez pas de nettoyer la pièce après les travaux pour profiter pleinement de votre nouvelle salle de bain carrelée.

Travaux