Comment éviter les déperditions de chaleur ?

Si vous souhaitez savoir comment avoir le contrôle sur la consommation d’énergie de votre logement, vous êtes au bon endroit. Dans cet article, vous découvrirez diverses façons d’éviter les déperditions de chaleur. Sans plus attendre, voyez comment vous y prendre, afin de faire des économies, d’améliorer le confort de votre habitation et de faire un bon geste pour la planète.

Où se passent les principales pertes de chaleur ?

Dans les maisons, la chaleur se perd avant tout par la toiture, les endroits de renouvellement d’air et les fuites, les murs et les fenêtres, les ponts thermiques et les planchers bas. Certains de ces points principaux de perte de chaleur n’existent pas pour la plupart des appartements, comme la toiture. Une maison aura donc naturellement tendance à subir des déperditions de chaleur de plus grande ampleur que ces derniers.

A voir aussi : 5 conseils pour donner un coup de frais à la maison

Pour avoir une température agréable chez soi, il est également important de savoir comment choisir un radiateur efficace. Pour s’assurer d’une qualité et d’une longévité irréprochable, on peut par exemple se fournir chez Atlantic, cette marque innovante et citoyenne française, qui concentre sa production sur le territoire depuis 50 ans, afin de conserver un savoir-faire unique.

Pourquoi ces endroits en particulier ?

Vous avez maintenant une idée des zones les plus propices à la perte de chaleur. À présent, découvrez pourquoi ces zones peuvent être si sensibles. Le toit est l’élément d’une maison à travers lequel a lieu la majorité de la déperdition de chaleur. Cela est très souvent la faute de combles mal isolés, voire pas isolés du tout. Les murs voient également de fortes déperditions de chaleur, généralement à cause d’une mauvaise isolation extérieure.

A voir aussi : DIY : peut-on souder en mode « TIG » chez soi ?

Pour ce qui est des portes et des fenêtres, la chaleur qui quitte un logement par ces endroits peut le faire par les vitrages et les joints de mauvaise qualité. Côté renouvellements d’air, qui permettent d’aérer votre habitation, cette perte de chaleur est positive, car elle signifie que votre logement à une bonne circulation d’air. Il ne faut pas non plus que la perte de chaleur au niveau des renouvellements d’air soit trop importante. Une mauvaise isolation des planchers bas, qui sont conducteurs de froid, est une cause importante de perte de chaleur.

Que faire pour limiter ces déperditions de chaleur ?

Quand vous pensez manquer d’expertise, comme dans tous les domaines, vous pouvez faire appel à une connaissance qui s’y connaît ou à un professionnel. La mise en place d’une bonne isolation du toit et des murs permet souvent de mettre fin à la majorité des pertes de chaleur. Pensez aussi à vérifier que vos portes et fenêtres sont bien isolées, si ça n’est pas le cas, il peut être intéressant de les changer ou d’améliorer les joints. Pensez aussi à isoler votre sol et à limiter les fuites d’air au maximum. Surtout, pensez à profiter des aides gouvernementales dédiées à l’isolation.

Travaux
Show Buttons
Hide Buttons