Comment empiler le bois de chauffage ?

Si l’emplacement du bois de chauffage est important, le tri du combustible de même que son stockage sont importants. C’est en g un œil sur ces éléments qu’on parvient à préserver les combustibles de l’humidité et conserver toutes les capacités calorifiques du bois. Ainsi, comment placer, stocker et empiler son bois de façon très efficace ? Découvrez dans cet article des astuces et conseils pour y parvenir.

Où entreposer son bois de chauffage ?

Avant de commencer, stocker son bois de chauffage dans un espace de rangement approprié est un choix stratégique qu’il faut prendre en considération.

A lire en complément : Lieux exigus : comment les meubler ?

Entreposer le bois dans un abri de jardin

Lorsqu’il y a l’espace nécessaire, stocker son bois en plein air est la bonne solution. À cet effet, il est possible d’opter pour un abri de jardin. Pour choisir un  tel emplacement, il vaut mieux porter son choix sur un abri avec des cloisons amovibles. Cela permettra de laisser son empilement de bûches à température ambiante pendant les beaux jours, et installer à l’arrivée de l’hiver, des tôles ondulées afin de protéger le tas de bois des intempéries. Pour déterminer la taille de son abri de jardin, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs critères :

  • La taille de son logement ;
  • Les capacités thermiques de son domicile ;
  • La taille des bûches ;
  • Sa propre taille : la rangée de bûches ne doit pas être plus haute que vous.

Stocker le bois sous une bâche

Entreposer le bois à l’air libre sous une bâche pendant une année afin d’évaluer sa consommation annuelle de bois de chauffage est une meilleure idée. Par la suite, on peut penser à construire son abri de jardin en prenant en compte tous ces éléments. Mais attention, il est conseillé de laisser des ouvertures aux bords du tas. Cela permettra ainsi à l’air de passer et éviter que l’humidité stagne.

A lire aussi : Quel type de construction de maison coûte le moins cher ?

En outre, le tas de bois doit être délicatement incliné pour que l’eau ne croupisse pas en hauteur. Afin de garder la bâche sur le tas, il est recommandé de poser des poids comme des parpaings ou des pierres.

Trier le bois de chauffage

Tout d’abord, la première donnée à prendre en considération est la question du tri. En effet, en fonction de ses besoins, on pourrait avoir à sa disposition certains types de bois particuliers. Ainsi, pour passer au triage, il existe deux possibilités :

  • Trier le bois de chauffage en prenant en compte le type des combustibles 

Avec ce tri, il est possible de réaliser : un tas destiné aux grosses bûches qui serviront à garder une belle flambée ; un autre tas destiné aux bûches moyennes ; un troisième tas qui servira pour le petit bois.

  • Trier le bois par essence

Le bois dur, généralement issu des feuillus, est réputé pour son fort chauffage calorifique. Quant au bois tendre, issu des résineux et des conifères, il est souvent utilisé pour l’allumage des feux, puisqu’il se consume très rapidement.

Empiler le bois de chauffage

Si l’empilement du bois de chauffage semble à première vue une question simplement esthétique, les enjeux sont pratiquement bien plus importants. Ainsi, quand on entrepose son bois d’une manière inefficace, les conditions s’en feront sentir. S’il est attaqué par l’humidité, le bois perd immédiatement de ses capacités énergétiques et sera inexploitable. Par conséquent, afin d’éviter que les combustibles soient attaqués par l’humidité ou autres éléments, la meilleure option consiste à préparer un rangement en quinconce. Il s’agit d’un système qui allie praticité et esthétique. Il permet de disposer un rang de rondins, puis un autre rang de rondins placés perpendiculairement, ainsi de suite jusqu’en haut du tas. Ce système présente l’intérêt de laisser passer l’air et de ne pas laisser l’humidité entrer.

Par ailleurs, il est également possible de créer un tas de rondins rond. Pour cela, il suffit de réaliser un cercle avec les plus grandes bûches, puis faire une pyramide en allant des plus grandes bûches aux plus petites. Ensuite, il faut remplir l’espace au centre avec les bûches en vrac et recouvrir le cercle de bois d’une bâche étanche résistante afin de les protéger.

Maison