Comment traiter les lauriers cerises ?

La plante de laurier cerise est beaucoup appréciée pour son feuillage qui, en plus d’être d’un vert persistant, est bien compact. C’est d’ailleurs ce dernier caractère qui justifie son usage abondant pour la formation des haies devant les domiciles.

Pour profiter de tous ces avantages décoratifs qu’offre cette plante, il est important de savoir bien l’entretenir. Comme tout autre arbuste du jardin, le laurier cerise est exposé à diverses attaques qui peuvent provoquer sa détérioration.

Lire également : Comment couper le basilic pour qu'il repousse ?

Que faire en cas d’attaque de votre laurier cerise ?

Le laurier cerise est une variété parmi tant d’autre de la plante de laurier. Au-delà de son feuillage attrayant, le laurier cerise présente une autre particularité intéressante : il est très résistant aux maladies. Toutefois, s’il est vrai que cette plante résiste fortement aux attaques des maladies comparé à beaucoup d’autres plantes, il est d’autant plus vrai que, face certaines attaques de parasites, elle présente des signes de fragilité.

En effet, les attaques des parasites tels que les cochenilles, les pucerons sur le laurier cerise sont assez rares. Généralement, cet arbuste fait face à des parasites tels que l’oïdium perforant et la verticilliose.

A lire aussi : Les 5 meilleures herbes à planter dans un jardin ombragé

En cas d’oïdium perforant

Cette maladie est très courante dans la vie de laurier cerise, et en cas de non traitement, votre plante finit par succomber. Ce parasite cause une légère coloration blanche au feuillage et s’accompagne de perforation et déformation des feuilles de votre plante de laurier cerise.  Comment traiter donc un laurier cerise victime d’oïdium perforant ?

laurier cerise

Pour venir à bout de cette attaque il est conseillé d’immuniser votre laurier cerise contre l’oïdium perforant. L’immunisation ici consiste en un traitement préventif contre ce parasite. A cet effet, il suffit de pulvériser la bouillie bordelaise sur votre laurier cerise pour éviter toute attaque d’oïdium perforant.

En cas de verticilliose

Si vous constatez que les feuilles de votre laurier cerise deviennent bruns, sèchent et tombent finalement, il n’y a aucun doute, votre plante est victime de la verticilliose. Contrairement au traitement de l’oïdium perforant qui est simple et facile, la méthode de traitement du verticillium (autre appellation de la verticilliose) est plus compliquée. Pour venir à bout de ce parasite, les étapes suivantes doivent être respectées :

  • Etape 1 : vous devez détruire les parties de la plante qui sont atteintes. Au besoin, coupez entièrement l’arbuste afin de ne pas infecter les autres (s’il s’agit d’une haie).
  • Etape 2 : utilisez un fongicide que vous allez vaporiser sur votre plante afin d’éliminer ce champignon. Vous pouvez par exemple utiliser le sel d’aluminium mélangé à l’eau pour cela.
  • Etape 3 : après avoir respecté les deux premières étapes, il restera maintenant à surveiller les plantes qui se situent aux alentours de votre laurier cerise. En effet, ce champignon se propage très rapidement et une surveillance permettra de vite le détecter pour ensuite rapidement s’en débarrasser.

Le laurier cerise : une plante aux vertus thérapeutiques abondantes

Lorsqu’on parle de phytothérapie, on fait référence aux plantes comme l’aloé Vera. Le laurier cerise également se situe dans cette catégorie des plantes ayant des bienfaits sur la santé. En effet, en consommant une petite quantité de cette plante,  vous pouvez stimuler votre système immunitaire. De plus, le laurier cerise est un antiviral, antibactérien très puissant  pour ne citer que celles-là.

Jardin
Show Buttons
Hide Buttons