Qu’est-ce qu’un rupteur de pont thermique ?

Se présentant souvent sous forme de blocs ou de panneaux de polystyrène ou encore de polyuréthane, le rupteur de pont thermique est un système isolant limitant les déperditions de la chaleur. Ces dernières sont causées par la jonction entre les planchers et les murs extérieurs.

A lire en complément : Crédit d’impôt pour les fenêtres : explications

Comment fonctionne un pont thermique ?

La chaleur se disperse principalement par le contact direct, plus communément appelé la conduction. La circulation de la chaleur dépend de la densité du matériau. Dans l’exemple d’une cuillère métallique trempée dans un café à haute chaleur, la rapidité de la propagation de la chaleur est plus intense que si vous utilisez une cuillère en plastique.

Lors de la construction d’une maison, les parois sont isolées de sorte à éviter ou limiter les déperditions. Des matériaux à faible densité et très légers sont donc utilisés pour limiter la conduction thermique. Ces matériaux sont les isolants. La zone de la structure où l’isolation thermique est rompue s’appelle pont thermique.

A lire en complément : Isolation maison : 2 choses à savoir absolument sur le sujet

Quelle est l’utilité du rupteur de pont thermique ?

Dans le cas où votre maison comporte un vide sanitaire entre le plancher et le sol, le constructeur se sert des hourdis. Ce sont des blocs de polystyrène isolant épais encastrés entre les poutrelles en béton qui forment le plancher. Afin de  solidariser l’ensemble, il est nécessaire de couler une dalle de compression en béton de 4 à 6 cm. Suite à cela, vous obtenez un sol en béton sur des blocs isolants imbriqués entre eux.

Afin de limiter les déperditions, une isolation thermique intérieure ITI ou extérieure ITE est utilisée sur les murs extérieurs.

Les isolants entre les murs et le plancher sont résistants à la conduction thermique, toutefois, leurs jonctions aux pieds des murs ne sont malheureusement pas résistantes. La chaleur circule librement dans les 4 à 6 cm de dalle de compression en béton sur toute la longueur de la jonction mur/plancher afin de s’échapper vers l’extérieur. Afin de limiter cette déperdition de chaleur, il faut nécessairement utiliser un rupteur de pont thermique. Il existe plusieurs types de rupteurs de pont thermique, voir le site

Quel est le principe du rupteur de pont thermique ?

Le rupteur de pont thermique sert à limiter la déperdition en plaçant un isolant dans l’épaisseur de la dalle de compression tout en évitant de fragiliser le plancher. Il existe plusieurs principes de rupture de pont thermique. Le positionnement du rupteur dépend de la jonction entre le mur et le sol. Ce positionnement peut être réalisé sur le côté intérieur ou sur le côté extérieur.

Travaux