Isolation : focus sur les différents ponts thermiques

Considérant les déperditions globales d’un logement, le traitement des ponts thermiques semble ne pas être une urgence vu qu’ils représentent seulement 5 à 10 %. Pourtant, il s’agit d’une obligation réglementaire qui contribue à améliorer la performance thermique du logement ainsi que le confort des résidants. Pour réaliser efficacement vos travaux d’isolation, il vous sera utile de connaitre les différents ponts thermiques pouvant être identifiés dans un logement et les solutions pour y faire face, notamment grâce à l’isolation du toit et des combles ou en changeant les menuiseries.

Le pont thermique : c’est quoi ?

Le pont thermique est une déchirure au niveau de l’enveloppe isolante au sein des parois du logement. Autrement dit, dans les parois qui doivent normalement être chaudes, il y a des zones froides qui sont créées par les ponts thermiques. Les pertes énergétiques continuelles constatées dans votre logement sont causées par ces échanges de température.

A lire également : Garde-corps en verre : quel verre choisir ?

Pour faire face aux désagréments causés par les ponts thermiques dans votre logement, vous pouvez jeter un coup d’œil à ce que propose Isoltoit afin de trouver la solution adéquate. Vous pourrez de ce fait réduire les sensations d’inconfort ressenties en évitant que la température à l’intérieur du logement ne grimpe ou ne baisse trop. Selon une étude menée par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), les pertes de chaleur causées par les ponts thermiques se situent entre 5 et 10 %.

À noter que cette déperdition rend moins performante l’isolation de votre logement, ce qui engendre une forte consommation énergétique et fait grimper les factures. Dans certains cas, il peut arriver que ces ponts thermiques provoquent des phénomènes de condensation, ce qui donne vie à de la moisissure et à des traces noires.

A lire en complément : Quels sont les avantages du bardage de façade ?

Où se trouvent les ponts thermiques ?

On peut localiser les ponts thermiques à différents endroits. Le plus souvent, on les retrouve dans les angles des murs de la maison.

En revanche, il y a des zones qui présentent plus de sensibilité que d’autres comme la jonction localisée entre les murs et le balcon ainsi que les ouvertures localisées sur le toit. Cela inclut aussi le lien entre les murs et la toiture. Les menuiseries vieillottes peuvent également causer des ponts thermiques.

Les différents types de ponts thermiques relevés

Il existe divers types de ponts thermiques qui peuvent être relevés dans un logement.

Ponts thermiques linéiques

Il en existe une multitude, à savoir : le plancher intermédiaire ou balcon, le plancher haut ou la toiture-terrasse, la connexion entre deux murs extérieurs, le plancher bas/mur de refend et le plancher bas/mur extérieur.

Ponts thermiques ponctuels

Contrairement aux ponts thermiques linéiques qui dépendent généralement des moyens mis en œuvre, les ponts thermiques ponctuels peuvent être évités. Ils mettent en avant les défauts de mise en œuvre. Pour ce qui est des ponts thermiques ponctuels, on peut les localiser :

  • du côté de la structure des fenêtres,
  • au niveau des volets roulants encastrés,
  • du côté des fixations, plus précisément en isolation extérieure,
  • au niveau des prises électriques (d’antenne, de téléphone, etc.).

Dans ces cas, l’isolation par l’intérieur (ITI) est bien plus concernée que l’isolation par l’extérieur (ITE). Malgré cela, ce serait une grossière erreur de ne pas prêter assez attention aux ponts thermiques en ITE.

isolation pour remédier aux ponts thermiques

Isolation de la toiture et des combles : une solution efficace pour y faire face

Pour supprimer ou limiter au maximum les ponts thermiques, plusieurs solutions s’offrent à vous. Parmi celles-ci, vous avez l’isolation de la toiture et des combles.

Isolation de la toiture par l’extérieur

Pour optimiser l’efficacité de l’isolation, il est conseillé de traiter le pont thermique par l’extérieur. En revanche, c’est une solution qui nécessite un coût plus conséquent qu’une isolation par l’intérieur. Le but ici est de mettre en place un genre d’enveloppe protectrice pour entourer la maison. Pour cela, le professionnel peut empiler plusieurs couches de matériau isolant et les accompagner de l’enduit de marouflage.

Pour finaliser ensuite avec l’enduit de finition, le professionnel peut faire poser le treillis d’armature. Il faudra également s’assurer d’isoler de manière appropriée les jonctions planchers/murs ou murs/toiture.

Isolation des combles ou plancher haut

L’isolation thermique des combles est fortement recommandée pour plusieurs raisons. La première est le confort assuré pour les personnes se trouvant à l’intérieur du logement. La seconde raison est qu’elle permet au logement de consommer moins d’énergie.

Dans le cas où le bâtiment bénéficierait d’une isolation par l’intérieur, il est possible de fortifier son isolation grâce à l’installation de panneaux isolants ou plutôt par soufflage. Pour vous assurer de la réussite de toute l’opération, l’idéal est de faire appel à un professionnel du domaine pour qu’il vous recommande le meilleur type d’isolation à adopter.

Autres solutions pour remédier aux ponts thermiques

En plus d’isoler votre toiture et vos combles, il existe d’autres solutions qui vous permettront de limiter ou de supprimer les ponts thermiques. Vous pouvez par exemple avoir recours aux rupteurs de ponts thermiques. Il s’agit d’éléments isolants qui permettent de traiter les connexions localisées entre les parois des bâtis.

Ils permettent d’assurer la continuité de l’isolation par l’intérieur et de réduire les déperditions lorsqu’ils sont placés en about d’une dalle. De plus, les rupteurs garantissent la stabilité structurelle des œuvres dans lesquels ils sont disposés. Pour traiter les ponts thermiques sur les façades, vous devez isoler les murs par l’extérieur.

Concernant les trous remarqués au niveau des fenêtres, faire remplacer les menuiseries est ce qu’il y a de mieux à faire.

Pour finir, sachez que vous bénéficiez d’un financement de la part de l’État pour traiter les ponts thermiques. Ce sont des aides qui vous permettront de réduire les dépenses liées à la réalisation de vos travaux.

Maison