Comment faire pour tasser la terre ?

Tasser la terre ou encore la niveler est généralement nécessaire lorsqu’on souhaite lancer des travaux de construction. Cette tâche est donc loin d’être une mince affaire d’autant plus qu’elle nécessite la prise en compte d’un certain nombre de paramètres à la fois technique et matériels. En général, la nécessité de tasser la terre apparaît à différentes occasions. Si vous ignorez comment vous s’y prendre pour réussir ces travaux, cet article vous donne des conseils pratiques à ce sujet.

Les différentes solutions pour réussir cette tâche

Il existe plusieurs techniques ainsi que des situations pour tasser un terrain.

A voir aussi : Obtenir des devis pour faire des travaux

1- Comment réussir à tasser un terrain pentu ?

Quelles que soient vos motivations, il existe des étapes obligatoires pour tasser la terre. Toutefois, si l’espace à niveler est large, il est préférable de recourir à des professionnels qui disposent non seulement des outils adaptés, mais également de l’expérience nécessaire pour vous fournir un bon rendu et vous faire gagner en temps.

Pour commencer, prenez le soin de délimiter l’étendue de la surface à tasser. Ensuite, servez-vous des piquets, des niveaux à bulles et des cordeaux pour délimiter la hauteur exacte du nivellement. Avec une fourche et un motoculteur ou une pioche, essayez d’ameublir entièrement le sol.

A lire également : Comment éviter les déperditions de chaleur ?

tasser la terre

Parcourez toute la surface en enlevant les pierres et en arrachant les racines. À la suite de cette étape, aplanissez le sol en essayant d’uniformiser la surface, de la zone haute vers la zone basse. Pour cette opération, un râteau ou une pelle suffit à réaliser l’essentiel. Enfin, tassez le terrain à l’aide d’une longue planche de bois et de rouleau.

2- Comment tasser un terrain avec des bosses ?

Il existe souvent des terrains qui affichent un relief accidenté avec des bosses et des creux par endroit. Si vous avez affaire à un sol pareil, prenez le temps de tasser étape par étape au risque d’avoir un mauvais rendement. Pour commencer, délimitez l’espace à tasser. Et déterminer la hauteur idéale. Ensuite, servez-vous d’une bêche ou d’un motoculteur pour labourer le sol jusqu’à 20 cm de profondeur environ.

Débarrassez l’espace des pierres et racines puis essayez d’amender le terrain si possible. Uniformiser la surface en essayant d’aplanir les bosses les plus importantes pour combler les creux les plus profonds. Servez-vous d’un croc de jardin ou d’un râteau de pour combler les bosses et les creux moins importants. À la fin, tassez entièrement le terrain grâce à un rouleau à gazon.

3- Comment tasser la terre après un semi ?

Dans le jardinage on tasse généralement la terre après les semis au potager pour éviter que les graines nouvellement semées ne s’envolent sous l’effet des vents puissants. Dans d’autres cas, on tasse le terrain pour permettre aux semis de rester en contact avec l’humidité de la terre et pour qu’ils ne soient pas dérangés par les arrosages ou la pluie.

Dans le jargon du jardinage, on désigne cette opération par  le terme « plombage ». Toutefois, quelque soit le nom, le résultat reste le même. Pour réaliser le plombage après le semi, vous avez le choix entre la possibilité de vous servir du dos du râteau pour tasser la terre tout au long de la ligne semée ; ou de faire usage d’une planche que vous allez appuyer délicatement et déplacer d’une surface ensemencée à une autre.

Travaux
Show Buttons
Hide Buttons