Comment sécuriser efficacement sa piscine

En 2018, une enquête menée par Santé Publique France a montré que 80 % des décès par noyades avaient lieu dans les piscines privées. S’il est vrai que les noyades accidentelles touchent tout le monde, on constate néanmoins qu’elles sont en augmentation chez les enfants de moins de 6 ans.

Afin d’éviter les risques de noyades, celles-ci doivent être équipées d’un dispositif de sécurité. Il existe plusieurs types de dispositifs de sécurité et ceux-ci doivent respecter certaines normes afin d’être agréés.

A lire aussi : Les étapes pour construire la piscine de ses rêves

Ce que dit la législation !

La loi relative à la sécurité des piscines oblige tous les propriétaires à installer un système de sécurité sur leur bassin. Tous les bassins sont concernés, qu’ils soient enterrés ou semi-enterrés. L’objectif principal de cette loi est avant tout de prévenir les noyades des enfants.

A lire également : Les avantages des matériaux composites pour les piscines

En cas de non-respect de la loi sur la sécurité des piscines, le propriétaire s’expose à une amende de 45 000 euros ainsi qu’à d’éventuelles poursuites pénales. Il existe quatre types de dispositifs de sécurité pour les piscines. Chacun de ces dispositifs possède ses propres avantages.

La barrière de piscine

Également connue sous le nom de garde-corps, la barrière de piscine doit avoir une hauteur de 1 mètre 20 au minimum et elle doit faire le tour de votre piscine. Il est impératif que la barrière de piscine soit assez solide pour empêcher un enfant de contourner cette sécurité.

Par ailleurs, la barrière de piscine doit également être équipée d’une ouverture refermable qui permet d’accéder à la piscine sans devoir enjamber la barrière. S’il est vrai que les barrières de piscine sont efficaces, elles ne sont pas toutes esthétiques.

Même si c’est la sécurité qui prime avant tout, sachez que de nombreux propriétaires préfèrent ne pas installer de barrière plutôt que de risquer de défigurer leur magnifique paysage. Afin de régler la question, il est possible de faire installer un garde-corps en verre.

Ces barrières ont l’avantage d’être extrêmement résistantes en plus d’être transparentes. Pour plus d’informations, découvrez les différents types de Garde corps verre sur www.123materiaux.com.

L’alarme de piscine

Destinée principalement aux petits budgets, l’alarme de piscine est un dispositif très facile à installer. Contrairement à une barrière, le but de l’alarme n’est pas d’empêcher l’accès au bassin, mais d’émettre un signal en cas de situation anormale.

Les alarmes de piscine peuvent fonctionner sur la base d’un système de détection ou sur la base d’un système d’immersion. Dans le premier cas, l’alarme se déclenche lorsque quelqu’un franchit un rayon infra-rouge donnant accès à la piscine.

Dans le cas du système d’immersion, l’alarme se déclenche dès qu’elle détecte que quelqu’un entre dans l’eau. Ce système permet une intervention rapide, mais afin d’être efficace, il est important que l’alarme soit active 24 h sur 24.

Les couvertures de piscine

Comme son nom l’indique, le but de la couverture de piscine est de recouvrir le bassin dans son intégralité. Toutefois, afin d’être considérée comme un équipement de sécurité, la couverture doit être équipée d’un système d’accrochage qui ne permet pas l’immersion involontaire d’un enfant.

Certaines couvertures de piscine sont automatisées, ce qui leur permet de se déployer immédiatement lorsqu’une personne se rapproche de la piscine.

La vidéosurveillance pour une sécurité renforcée

En plus des équipements de sécurité physiques, il est aussi possible d’installer un système de vidéosurveillance autour de sa piscine. Cette solution permet une surveillance permanente du bassin et peut s’avérer très utile en cas d’incident.

Vous devez respecter certaines règles pour que la vidéosurveillance soit légale. Il faut notamment informer les personnes concernées par l’enregistrement, c’est-à-dire les éventuels baigneurs et visiteurs.

La mise en place d’un tel dispositif doit être effectuée dans le respect des normes RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) afin de garantir le droit à la vie privée des individus filmés.

La vidéosurveillance constitue une solution supplémentaire pour renforcer la sécurité autour d’une piscine, mais elle ne doit pas être utilisée sans précaution et doit suivre certaines règles strictes pour éviter tout abus ou intrusion dans l’intimité des personnes visées.

Les accessoires de sécurité pour les enfants : brassards, ceintures, etc

Au-delà des équipements de sécurité mentionnés précédemment, il existe aussi une multitude d’accessoires adaptés aux enfants pour renforcer leur sécurité autour de la piscine. Les brassards sont un exemple classique dans cette catégorie.

Il faut noter que ces accessoires ne sont pas des dispositifs autonomes et ne doivent donc jamais être utilisés comme substituts à la surveillance active d’un adulte responsable. Ils ont notamment pour but de permettre au jeune enfant d’avoir plus facilement accès à l’eau sans risquer de se noyer accidentellement.

Parmi les différents types d’accessoires existants, on peut citer le gilet ou la ceinture flottante, qui peuvent être utilisés par les enfants en bas âge. Ces accessoires servent à maintenir l’enfant en surface et empêchent ainsi toute immersion totale dans l’eau.

Il est donc judicieux de compléter les mesures physiques classiques avec des dispositifs tels que des brassards ou encore des ceintures flottantes adaptées aux jeunes enfants. Cela contribuera grandement à leur protection tout en offrant une tranquillité d’esprit supplémentaire aux parents lorsqu’ils surveillent leurs petits nageurs.

Piscine