Installer sa porte d’intérieur : comment procéder ?

Réaliser la pose d’une porte vous paraît difficile ? Pourtant ce n’est pas le cas. En faisant usage des bons outils et en effectuant les gestes qu’il faut, vous y arriverez sans avoir de difficultés. On vous montre aujourd’hui chacune des étapes clés que vous pourrez suivre pour installer votre porte d’intérieur.

La préparation de la pose d’un bloc-porte

La première étape de l’installation de votre porte d’intérieur consiste à procéder à la préparation de la pose d’un bloc-porte. En effet, bien que l’installation d’une porte soit facile, il convient que vous soyez équipé des bons matériels pour y arriver. Il vous faudra donc un bloc porte, un mètre, une perceuse visseuse, une scie égoïne, des cales en bois d’une longueur de 5 mm ainsi qu’un niveau à bulle. Vous aurez également besoin de chevilles et de vis, de deux tréteaux, d’une mousse polyuréthane et d’un crayon à papier.

A lire également : Faire appel à un architecte de luxe pour son projet immobilier : quels avantages ?

Pour ce qui est du bloc-porte, c’est un équipement prêt à poser qui réunit l’huisserie et la porte. En gros, c’est une solution assez simple pour procéder au remplacement d’une porte d’intérieur. Toutefois, avant l’achat de votre bloc porte, il est mieux de mesurer les dimensions ainsi que l’emplacement idéal. Au besoin, faites-vous aider par des spécialistes sur https://www.laporteacote35.com/nos-produits/portes.

Le choix du bloc-porte

Après avoir pris les mesures adéquates, vous pourrez effectuer le choix d’un modèle de bloc-porte convenable. Et vu que les blocs-portes et les poignets sont vendus séparément, profitez de l’occasion pour choisir un bon poignet. L’autre détail important, c’est le sens d’ouverture de votre porte. Ce sens doit être en accord avec l’aménagement de votre pièce. Vérifiez alors le poussant qui conviendrait entre le sens gauche ou droit.

A lire également : Fuites à la maison : les conséquences

La pose du bloc-porte

Lors de l’installation de votre bloc-porte, la première chose à faire est de vérifier que ce dernier correspond bien à son emplacement. Si votre bloc-porte ne passe pas lors du premier essayage, vous devrez le poser sur des tréteaux puis reprendre les mesures exactes de l’emplacement que vous allez reporter au niveau des montants du bloc-porte. Sciez ensuite les parties qui débordent dans l’encadrement puis mettez des cales en bois afin de laisser un espace de libre entre le bas du sol et le bas de la porte. Quand vous aurez terminé, vérifiez à l’aide d’un niveau de bulle l’aplomb du bloc-porte.

La fixation du bloc porte

Pour que la tâche vous soit aisée, vous devrez commencer par procéder à la pose de l’huisserie sans faire intervenir la porte. Vous vous munirez à cet effet d’une perceuse visseuse qui vous permettra de percer la feuillure du montant sur trois trous des deux côtés de la hauteur. Enfoncez ensuite les chevilles dans les trous percés et vissez-les à l’aide de vos visseuses.

N’oubliez pas chaque fois de vérifier l’aplomb à l’aide de votre niveau à bulle. Après cela, remontez la porte en vous assurant que celle-ci fonctionne bien. Vérifiez d’ailleurs qu’il n’y a pas de frottement au sol.

La réalisation des finitions

Après avoir fixé le montant, il est possible qu’il reste quelques espaces entre la cloison et ce dernier. Vous pourrez combler ce vide en vous servant de mousse polyuréthane ou de plâtre afin de parfaire la fixation. Une fois que vous aurez bien scellé, vous aurez à découper ce qui excède, à poncer puis peindre le tout afin de rendre l’ensemble bien harmonieux.

Articles Similaires

Show Buttons
Hide Buttons