Investissement immobilier non rentable, comment s’en sortir ?

Le gouvernement incite les citoyens à faire de l’investissement immobilier grâce à divers dispositifs d’aides financières. À cause d’un mauvais calcul ou tout simplement d’un accident, il est possible de subir des pertes au lieu de faire des bénéfices. Si un investissement immobilier n’est pas rentable, sachez que vous pouvez encore rectifier le tir.

Pourquoi l’investissement ne serait pas rentable ?

 

Lire également : Calculette mensualité : qu’est-ce que c’est ?

Un investissement immobilier peut être qualifié de non rentable quand vous constatez qu’il ne génère pas assez de revenus pour au moins couvrir les frais. Il se peut que les loyers d’un bien locatif ne soient pas suffisants pour en assurer l’entretien et les réparations. Dans ce cas de figure, on peut parler de non-rentabilité de votre investissement locatif.

À l’achat de l’immobilier, vous avez sûrement dû étudier ce qu’est le rendement locatif brut du bien. Il s’agit de ce rendement « très estimatif » qui piège souvent les investisseurs. Le rendement locatif brut miroite toujours une bonne rentabilité fictive de l’investissement.

A découvrir également : Comment acheter un appartement dans le neuf ?

En parallèle avec le rendement locatif brut, il y a le rendement net. Ce dernier est estimé à partir de calculs plus complexes, mais cela reste tout de même de l’estimation. Si le rendement net actuel de votre bien immobilier est loin de ce rendement net, c’est qu’il y a de fortes chances que votre investissement ne soit pas du tout rentable.

Les issues envisageables en cas d’investissement immobilier non rentable

Si vous vous trouvez dans cette mauvaise situation, il n’y a pas réellement trente-six solutions comme on dit. Si vous avez les preuves que cette non-rentabilité de votre investissement risque de s’installer sur le long terme, il faut agir au plus vite. Avant tout, il faut admettre l’erreur et la définir. S’il s’agit d’un accident, vous avez la culpabilité en moins à gérer.

Ajuster le loyer

Si vous subissez trop de vacances locatives, c’est sûr que votre investissement ne sera pas rentable du tout. Peut-être que vous avez mis la barre trop haut et que vous devriez revoir le montant du loyer. Si la non-rentabilité est causée par l’irrégularité des loyers perçus, cette solution est envisageable. Pour revoir à la hausse le loyer, pourquoi ne pas penser à la location meublée par exemple ?

Remettre en valeur le bien

Peut-être que la demande de logement dans le quartier est en hausse, mais que vous ne parvenez pas à trouver de locataire. Il faut alors étudier la situation du marché. Il est probable que le loyer que vous appliquez soit juste, mais que votre bien a juste besoin d’une remise en valeur. Comme vous êtes déjà dans une situation difficile, inutile d’investir dans de gros travaux. Pour louer ou vendre plus rapidement votre bien, vous pouvez penser à la technique du Home Staging.

Revendre votre bien immobilier

C’est la solution la plus catégorique, mais parfois, vous n’avez aucun autre choix. Le fait de vendre le bien immobilier va vous permettre de vous pencher sur un autre projet. Les tentatives de remise en valeur du bien risquent d’engager beaucoup de dépenses que vous allez par la suite devoir combler. Vos calculs et estimations doivent donc être le plus précis possible. Dans le cas où vous ne pouvez pas espérer augmenter les loyers, il vaut mieux mettre en vente le bien.

Immobilier