Les étapes pour construire la piscine de ses rêves

Pour avoir la piscine de ses rêves dans son jardin, il n’y a rien de tel que de la faire construire de A à Z. Bien évidemment, ce n’est pas un projet facile et il doit se faire étape par étape. Voici notamment les bons à savoir en la matière.

Connaître les détails de votre projet

Vous devez comprendre que la construction d’une piscine peut être un projet d’envergure. En connaître tous les détails permettra de mieux gérer la chose et d’avoir le résultat que vous attendez. Par ailleurs, cela peut impacter sur le devis de la réalisation desdits chantiers.

A lire en complément : Quels sont les différents systèmes d’ouverture pour son abri de piscine 

Par exemple, de nos jours, vous avez le choix entre plusieurs modèles de piscines auprès des professionnels. Les moins chères étant les tubulaires que vous pouvez semi-encastrées pour davantage d’esthétique.

Par contre, si vous avez envie d’un bassin élégant et durable, rien ne vaut les piscines encastrées. Ce peut être en béton ou en coque selon votre budget.

A lire aussi : Nagez en toute sérénité chez vous en vous faisant construire une piscine

Vous devez également envisager la taille de votre accessoire selon l’espace disponible dans votre jardin.

C’est une bonne chose d’avoir une piscine extérieure, pour peu qu’elle n’encombre pas l’espace et n’abîme pas les lieux. Prendre des mesures s’impose donc. Sans compter que cela aura son incidence sur le coût du chantier.

Selon les détails de la construction de votre piscine, vous pourriez avoir un devis sur-mesure. Ce qui vous aidera aussi à envisager les potentiels financements possibles. Si vous ne disposez pas d’assez de capital, il reste le crédit personnel auquel vous pouvez prétendre.

Les démarches administratives à connaître pour certains types de piscines

Attention toutefois, le choix de votre modèle de piscine peut légèrement compliquer les démarches de construction.

Notamment si vous optez pour un bassin encastré, de quelques types que ce soient, vous pouvez être amené à faire une demande de permis de construire auprès de la mairie si votre piscine possède une surface supérieure à 10 m2.

En effet, vous ne devez pas faire construire une piscine comme et quand bon vous semble. Il faut que ce soit en total respect du PLU de votre région. Ce qui peut impacter sur les types de matériaux à utiliser pour la réalisation de votre projet.

La piscine encastrée compte comme une annexe à part entière de votre domicile. Sans compter que cela exige des travaux importants et entraîne des transformations d’envergure sur votre terrain. Ce qui explique pourquoi la règlementation peut vous demander un permis de construire pour ce type de travaux.

Vous êtes sans savoir que la demande est payante. La demande de permis de construire est assortie d’une taxe d’aménagement. Celle-ci s’élève à 200 euros par m2. Mais si elle dépasse les 1 500 euros, elle n’est pas obligatoire immédiatement. Vous avez 12 mois pour régler la facture auprès de votre Mairie.

Faire appel à un pisciniste aguerri pour la direction de vos travaux

La réalisation des travaux de construction d’une piscine n’est pas à la portée de n’importe quel bricoleur, même les plus aguerris. Il faut en effet connaître et respecter certaines normes pour ce faire. Aussi, on vous conseille de faire appel à un pisciniste aguerri pour vous accompagner.

Les entreprises de construction de piscine sur-mesure ne manquent pas en ligne de nos jours. Elles se proposent de venir sur place afin de prendre connaissance des lieux et de vos exigences. Ce qui leur permettra de mieux évaluer la situation et de créer un devis et un programme de construction personnalisé.

Le pisciniste se charge de tout. Cela va du terrassement du terrain jusqu’à la mise en marche de la piscine. Vous n’aurez même pas à faire appel à un plombier pour la réalisation des branchements des tuyaux de canalisation par exemple. Tout est fait afin de vous faciliter les choses.

Faire une déclaration d’achèvement de vos travaux

Une fois que vos travaux sont entérinés et que votre piscine est fonctionnelle, vous devez aussi faire une déclaration d’achèvement de travaux. C’est obligatoire. Vous aurez besoin d’un certificat d’achèvement de la part de votre pisciniste pour ce faire. À cela s’ajoute un formulaire à remplir et à déposer auprès de votre Mairie.

Vous avez 3 mois à compter de la date de fin du chantier pour réaliser cette démarche. Et sachez que cela aura des incidences dorénavant sur votre portefeuille. En effet, après la déclaration d’achèvement des travaux, vous aurez des taxes à payer pour votre piscine.

Notamment, votre taxe d’habitation et taxe foncière seront revues à la hausse, et ce, selon votre base d’imposition et les dimensions de votre piscine.

Choisir le type de piscine qui convient à votre espace extérieur et à votre budget

Le choix du type de piscine est un élément crucial dans la construction d’une piscine. Effectivement, il faut prendre en compte plusieurs paramètres afin que votre future piscine soit la plus adaptée possible à vos besoins et à votre espace extérieur.

Pour commencer, vous devez réfléchir au matériau qui constituera le bassin de votre futur oasis aquatique. Il existe plusieurs matériaux sur le marché tels que l’acier, le béton, la résine ou encore les coques en polyester. Chaque matériau a ses avantages et ses inconvénients, comme par exemple la durabilité ou encore les différentes finitions possibles.

Vous devrez déterminer si vous souhaitez une piscine enterrée ou hors-sol. Les deux options ont leurs atouts : les piscines enterrées sont souvent plus esthétiques tandis que les hors-sol sont plus faciles à installer et moins chères.

Un autre facteur important lors du choix de votre type de piscine est votre budget. Si vous avez un budget serré pour ce projet mais désirez toutefois réaliser ce rêve qui peut sembler inaccessible, pas d’inquiétude ! Vous pouvez opter pour une petite version telle qu’un modèle gonflable (aussi disponible en version semi-enterrée) qui est économique et facile à installer. Si vous disposez d’un budget plus conséquent, alors une piscine enterrée sur-mesure pourra être envisagée.

Choisir le type de piscine qui convient à votre espace extérieur et à votre budget n’est pas une tâche aisée. Si vous prenez en compte tous les éléments cités ci-dessus ainsi que vos préférences personnelles, il sera possible de trouver la piscine idéale pour vous relaxer tout au long de l’été !

Les accessoires incontournables pour profiter pleinement de votre piscine (pompe, filtre, éclairage, etc)

La pompe filtrante est un élément clé de la piscine, car elle garantit une eau propre et cristalline. Elle permet de filtrer les impuretés et les débris qui peuvent s’accumuler dans l’eau, tels que les feuilles ou encore les insectes. Vous devez contrôler régulièrement le volume d’eau.

Le filtre, quant à lui, élimine les particules plus fines pouvant subsister après le passage de la pompe. Le choix du système (à cartouche, à diatomées ou à sable) doit être fait en fonction des caractéristiques de votre bassin.

Pour prolonger vos baignades pendant la nuit tombée et profiter pleinement des soirées estivales, il ne faut pas négliger l’éclairage de votre piscine. Les options sont très variées : installation d’un projecteur sous-marin pour illuminer toute la surface du bassin ou bien optez pour un éclairage indirect grâce aux spots LED intégrés au mobilier extérieur autour de la zone aquatique.

De même, en été, il est capital de veiller à la qualité de l’eau ! En effet, le chlore reste un produit indispensable, mais attention quand vous dosez celui-ci en fonction de certains critères, comme le taux de pH (potentiel hydrogène). Pour cela, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour avoir toutes les informations nécessaires sur ces produits.

Des équipements basiques mais indispensables pour vivre pleinement cet été en famille ou entre amis avec votre nouvelle oasis aquatique.

Piscine