Chauffage électrique : que choisir entre radiateur rayonnant et radiateur à inertie ?

Quand on vit en appartement, on est souvent obligé d’utiliser des radiateurs électriques. Les anciens convecteurs électriques énergivores sont désormais remplacés par des modèles de radiateurs plus économiques. N’empêche que vous avez toujours à faire le choix entre deux types de radiateurs pour vous chauffer cet hiver : le radiateur rayonnant et le radiateur à inertie.

Radiateur rayonnant et radiateur à inertie : différence dans la chaleur produite

Désormais, les radiateurs à panneaux rayonnants et les radiateurs à inertie sont les deux principaux types de chauffage électriques existant actuellement. Ces radiateurs servent à chauffer un intérieur plus ou moins spacieux. Leur puissance, pour ce qui est des modèles proposés par Carrera du moins, va de 500 à 2000 W dans la plupart.

A découvrir également : Comment faire revenir un linge blanc devenu gris ?

Le radiateur à panneaux rayonnants diffère de son homologue à inertie par le mode de diffusion de sa chaleur. Ce type de radiateur monte très vite en température, il émet la chaleur par convection et par rayonnement infrarouge et permet de produire une chaleur plus ou moins homogène. Par contre, pour chauffer la pièce, il faut qu’il reste allumé.

La production de chaleur du radiateur rayonnant s’arrête dès qu’on l’éteint. A contrario, les radiateurs à inertie stockent la chaleur qu’ils produisent et la restituent progressivement pendant un certain laps de temps. Il existe également deux catégories de radiateur à inertie : inertie fluide et inertie sèche. En optant pour un radiateur à inertie, vous serez également amené à faire le choix entre ces deux technologies.

Lire également : Comment choisir un aspirateur balai puissant ?

Le radiateur offrant le meilleur confort thermique

Pour chauffer rapidement une pièce, aucun autre type de radiateur ne peut faire mieux que le radiateur à panneaux rayonnants. Mais dès qu’il s’agit de la qualité du confort thermique, on constate que ce type de radiateur perd quelques points. Déjà, on dit de ce radiateur qu’il a tendance à assécher l’air en plus de ne pas le chauffer de manière homogène. On parle souvent de cette fameuse différence entre la température au sol et la température au plafond.

La grande majorité des utilisateurs préfère le radiateur à inertie. Celui-ci produit de la chaleur plus lentement, mais de manière stable et durable. La chaleur est douce et contrairement au radiateur à panneaux rayonnants, il n’assèche pas l’air. Les technologies évoluant pour répondre aux besoins de tous, il existe des modèles de radiateurs à technologies mixtes. Ils sont à la fois à convection et à inertie, ils montent vite en température puis diffusent progressivement la chaleur.

Quel appareil est le plus énergivore des deux ?

Question puissance, vous pouvez trouver aussi bien des radiateurs à inertie que des radiateurs rayonnants affichant une puissance allant de 500 W à 2500 W chez Carrera. Bien qu’on incrimine souvent le radiateur rayonnant d’être trop énergivore, sachez qu’il existe désormais des modèles à très basse consommation en mode veille.

Toutefois, de par son mode de fonctionnement même, le radiateur rayonnant est toujours plus énergivore que son homologue à inertie. Et ce, pour la simple raison que le radiateur à inertie continue à diffuser de la chaleur même quand il n’est plus allumé. Notez toutefois que dans un logement bien isolé, la chaleur produite par un radiateur, à inertie ou rayonnant, sera toujours bien conservée.

Équipement