Investir dans l’immobilier avec la loi Denormandie

Si vous avez décidé d’investir dans l’immobilier, vous devez bien vous renseigner sur les différentes dispositions qui permettent de profiter des avantages fiscaux. Ces derniers sont organisés et encadrés par des textes juridiques édictés avec soin par le législateur. La loi Denormandie fait partie des dispositifs de défiscalisation immobilière les plus intéressants. Si vous ignorez encore en quoi cela renvoie, cet article vous renseigne mieux à ce sujet.

Loi Denormandie : définition, principe et conditions

Bien avant de parler de l’usage de cette loi dans le cadre d’un investissement immobilier, il est primordial de savoir ce que c’est. Une fois le but et le fonctionnement du dispositif bien compris, vous pourrez facilement réaliser votre investissement en toute quiétude.

A lire en complément : Garantie décennale d'un logement neuf : Mode d'Emploi

Qu’est-ce que la loi Denormandie ?

La loi Denormandie est un dispositif de défiscalisation immobilière destiné à encourager l’investissement dans l’immobilier ancien. Le principe est simple. Vous achetez un immeuble ancien, vous le rénovez puis vous le louez sur une période donnée. Vous bénéficiez alors d’une réduction d’impôt qui atteint entre 12 et 21 % du prix d’achat de votre bien. Le montant des réductions ne peut toutefois pas excéder 63 000 euros. Aussi, des conditions sont prévues pour profiter du grand avantage du dispositif Denormandie.

Les conditions pour investir avec l’immobilier avec la loi Denormandie

Pour investir dans l’immobilier avec la loi Denormandie, vous devez être un contribuable français ayant déjà atteint la majorité. La loi Denormandie est prolongée jusqu’au 31 décembre 2022. Vous devrez alors acheter votre bien avant cette échéance. Votre projet immobilier ne doit cependant pas coûter plus de 300 000 euros.

A voir aussi : Quand devient-on propriétaire en VEFA ?

loi Denormandie

Le lieu d’acquisition de l’immeuble est également conditionné. Il existe aujourd’hui plus de 200 villes éligibles à l’investissement dans la loi Denormandie. Vous devez alors acquérir votre bien dans l’une d’entre elles. Puisque vous achetez dans l’ancien, vous devrez réaliser des travaux de rénovation. Ces derniers doivent représenter 25% du montant de votre projet immobilier. Aussi des délais sont-ils à respecter pour les travaux.

Pour finir, la location de l’immeuble est également conditionnée. L’immeuble doit en effet être loué non-meublé sur 6, 9 ou 12 années. La loi prévoit également un plafond de ressources pour les locataires ainsi qu’un plafond de loyer à percevoir.

Investir dans l’immobilier avec la loi Denormandie : comment s’y prendre ?

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier avec la loi Denormandie, vous devez premièrement vous assurer d’être éligible au dispositif. Autrement dit, vous devez respecter toutes les conditions présentées plus haut. Les conditions étant très contraignantes, vous serez bien avisé de préparer votre projet immobilier avec grande minutie.

Idéalement, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour s’assurer de la réussite de l’investissement locatif en Denormandie. Le professionnel mettra à profit son expertise pour vous conseiller. Vous prendrez ainsi de bonnes décisions quant au choix du bien à acquérir notamment. Qui plus est, avec l’assistance d’un professionnel, vous êtes assuré de respecter toutes les exigences de la loi pour profiter des avantages du Dispositif Denormandie.

Il est pour finir important de bien choisir le professionnel que vous contacterez. N’hésitez pas à comparer les différents experts disponibles afin de faire le meilleur choix possible. Fondez votre comparaison sur des critères objectifs et n’hésitez pas à prendre en considération les avis clients.

Immobilier
Show Buttons
Hide Buttons