Assurance emprunteur : les trois points importants

La plupart des emprunteurs ne font pas attention au coût de leur assurance crédit : ils se focalisent uniquement sur les mensualités à verser. Pourtant, celles-ci comprennent le coût de l’assurance emprunteur. Pour avoir une assurance à coût réduit et adaptée à vos besoins, voici les trois points importants à voir.

Privilégier une assurance emprunteur externe

 

A voir aussi : Qu'est-ce qu'un contrat de réservation ?

Même si aucune législation ne souligne le caractère obligatoire de l’assurance emprunteur, votre banquier ne vous accordera pas de crédit sans celle-ci. Il va donc vous proposer une offre au sein de son établissement, mais sachez que vous avez le droit de prendre une assurance externe, et ce, même si le crédit est déjà en cours.

De ce fait, dès le début du crédit, essayez de voir auprès d’autres établissements externes pour avoir une assurance emprunteur plus avantageuse. Rassurez-vous, même si vous prenez un contrat externe, votre banquier n’a pas le droit de modifier les conditions du crédit. Rappelons également que le souscripteur du crédit a le droit de changer d’assurance quand le crédit est en cours, et ce, à n’importe quel moment.

Lire également : Classement 2021 des meilleures assurances emprunteur

Tous les contrats d’assurance emprunteur ne sont pas les mêmes

Le banquier vous exige une assurance emprunteur pour débloquer l’offre de prêt, mais il ne note pas dans cette exigence une assurance bien particulière. Vous devez comprendre que toutes les offres d’assurance emprunteur ne sont pas les mêmes et la différence ne se situe pas uniquement au niveau du prix. Chaque contrat a ses caractéristiques particulières. Les garanties de base sont les mêmes, mais les garanties optionnelles ainsi que les conditions de couverture diffèrent d’un contrat à un autre.

C’est pour cette raison que vous devez lire entre les lignes de chaque contrat, car il serait dommage que votre assureur ne puisse vous apporter son aide que dans X jours après un sinistre. Parmi les points du contrat que vous devez bien vérifier, on peut citer entre autres la quotité d’assurance emprunteur, le nombre de garanties et le niveau de prise en charge pour chaque garantie. Certains contrats peuvent également imposer une limite d’âge au contrat : en d’autres termes, il se peut que le souscripteur du crédit ne soit plus couvert par les garanties à partir d’un certain âge.

Les garanties de base et les garanties optionnelles

Vous ne pourrez avoir votre prêt, si vous n’avez pas un contrat d’assurance emprunteur comprenant au moins une garantie Décès et une garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie. Avec ces deux garanties de base, le banquier est plus ou moins sûr que l’assurance prendra le relai du remboursement en cas d’incident touchant le souscripteur du crédit.

Cependant, si vous tenez à avoir une couverture plus optimale, vous pouvez prendre des garanties optionnelles. Ces dernières ne sont pas exigées par les établissements bancaires, mais elles vous permettront d’avoir une meilleure couverture en cas d’incident. Vous pouvez donc prendre une garantie Incapacité Temporaire Totale de Travail et une garantie Invalidité Permanente Totale.

Ces garanties vont offrir une couverture si le souscripteur ne peut pas assurer le versement des mensualités en cas d’impossibilité d’exercice de son travail. Vous pouvez également prendre une garantie Perte d’Emploi.

Immobilier
Show Buttons
Hide Buttons