Pourquoi faire un diagnostic immobilier termites à Montpellier ?

En apparence, les habitations peuvent paraître en bon état. Mais examinées à la loupe, certaines présentent des anomalies qui peuvent être préjudiciables, que ce soit pour leur occupation, leur vente ou leur location. Parmi les vices cachés d’un bien immobilier, on retrouve l’infestation par les termites. À un stade avancé, ces insectes peuvent fortement détériorer les structures d’un immeuble, le rendant impossible à habiter. Comment détecter la présence de termites dans une maison ? Pourquoi réaliser un diagnostic termites à Montpellier ?

Qu’est-ce qu’un diagnostic termites ?

Le diagnostic termites est une opération consistant à chercher et détecter la présence de termites et de tout autre insecte xylophage dans une maison. Ces derniers sont à l’origine de la dégradation des structures en bois d’une habitation. L’état relatif à la présence de termites doit se faire impérativement avant la mise en vente d’un bien immobilier. Seuls des professionnels certifiés, que vous pourrez trouver chez Allodiagnostic, sont habilités à effectuer ce type de diagnostic. Sans cela, le rapport ne sera pas valable et pourrait entacher voire annuler la transaction. Il sera réalisé pour les maisons individuelles et les parties privatives des immeubles collectifs. Le rapport du diagnostiqueur devra figurer sur le dossier de diagnostic technique (DDT) qui sera intégré à la promesse ou à l’acte de vente. Si la présence de termites est confirmée, le propriétaire devra y remédier. Il devra également le déclarer auprès de la mairie et bien sûr le faire savoir aux futurs acquéreurs.

A lire aussi : Quand la décoration résout les problèmes d'acoustique !

Le diagnostic termites est d’autant plus obligatoire si vous vous trouvez dans le Languedoc-Roussillon, notamment à Montpellier. En 2015, 54 départements de la région ont été infestés par les termites. Depuis, un arrêté préfectoral oblige la réalisation d’un diagnostic termites avant toute transaction immobilière dans toutes les communes. Pour les autres localités, il faudra s’informer sur les zones concernées par une infestation aux termites. Pour ce faire, adressez-vous à la mairie ou à la préfecture de votre département.

Termite

A lire également : Projets de bricolage de fin de semaine pour votre salon

Le termite, un nuisible silencieux loin d’être inoffensif

En France, le termite gagne du terrain. En 10 ans, 700 communes ont été infestées par ce nuisible. Une forte prolifération due au réchauffement climatique mais aussi à la multiplication des espaces verts dans les villes. Le termite est un insecte xylophage, c’est-à-dire qui mange du bois, précisément de la cellulose. Dans un logement, il se nourrit ainsi de toutes les structures en bois (charpente, plafond, parquet…).

C’est entre les mois d’avril et de mai, lorsqu’il fait plus chaud, que les termites partent à la conquête de nouveaux territoires. Une fois installés, ils construisent de nouvelles termitières et prolifèrent ensuite à grande vitesse. Ils s’installent dans nos maisons de différentes manières. Il peut arriver que nous les y introduisions par nous-mêmes. Cela en transportant des objets ou matériaux déjà contaminés. Mais comment détecter leur présence ?

Le termite aime les zones humides et sombres. Vous ne risquerez donc pas d’en rencontrer à l’extérieur. Seul un diagnostic permet de déterminer sa présence ou non. Quelques signes permettent toutefois de la supposer tels que le bois qui sonne creux ou qui se fissure. Dès que vous remarquez ces signes, pensez à réaliser un diagnostic. Pour information, un traitement anti-termites coûte entre 1 500 à 3 000 euros les 120 m2.

Articles Similaires

Show Buttons
Hide Buttons