Pourquoi lancer des travaux de rénovation énergétique pour son logement ?

À l’instar d’une voiture, un logement doit s’entretenir. C’est d’ailleurs grâce à cet entretien, qu’à l’inverse d’une automobile, un logement pourra conserver sa valeur, voire l’augmenter. Les propriétaires de maisons ou d’appartements ont donc tout intérêt à investir de manière régulière dans l’entretien dans leur logement. Cela peut se révéler pertinent à différents niveaux et être générateur d’une optimisation des coûts inhérents à la gestion ou l’utilisation d’un logement. C’est le cas avec les travaux de rénovation énergétique que nous allons aborder ici.

Rénovation énergétique et financement : le rôle de la prime énergie

Avant d’aborder les différents travaux de rénovation énergétique possibles pour votre logement et leur impact sur votre consommation d’énergie, arrêtons-nous sur la question des aides disponibles pour leur financement. Il existe, en effet, de multiples dispositifs incitant à initier ce type de rénovation en proposant une aide financière. Cela pourra prendre différentes formes telles que la prime énergie avec Leclerc, par exemple. Celle-ci permet de récupérer jusqu’à 35 % du montant de ses travaux en cartes-cadeaux.

A lire également : Comment le double vitrage peut réduire votre consommation d'énergie

Sur la base des informations relatives à la nature des travaux engagés, au logement et à ses occupants, la prime est calculée et la donnée transmise directement à celui qui la sollicite. Le devis du professionnel RGE engagé sur le projet, doit avoir été signé au maximum 14 jours avant la demande de prime, au moment de la demande de la prime, viendra finaliser le dossier.

Chauffage, isolation, énergies renouvelables : les différentes facettes de la rénovation énergétique

Lire également : Les éléments essentiels à considérer lors de la rénovation de votre cuisine

Plusieurs types de travaux peuvent être financés par la prime énergie. Parmi ces évolutions structurantes du logement, orchestrées par des professionnels du secteur, il sera possible de traiter :

  • le remplacement d’un système de chauffage, tel qu’une ancienne chaudière ;
  • la mise en place d’une meilleure isolation thermique de son logement ;
  • l’installation d’une chaudière à haute performance énergétique ;

Tous les travaux ayant trait à l’amélioration de l’isolation thermique, du chauffage ou encore à la transition énergétique de votre logement sont ainsi concernés.

Quels sont les impacts d’une telle rénovation énergétique ?

La raison première qui doit motiver le démarrage d’un projet de rénovation énergétique est la faible performance du logement dans ce domaine. Le premier symptôme est souvent celui d’une facturation très élevée d’électricité ou bien de gaz. Cet indicateur est généralement accompagné d’un niveau de consommation anormalement élevé. Les fournisseurs d’énergie sont en mesure de fournir aux abonnés des détails quant à ce type d’information stratégique pour leur gestion.

En procédant à des travaux de rénovation, les utilisateurs vont parvenir à réduire leur consommation de gaz ou d’électricité et ainsi, automatiquement, réduire leurs factures d’énergie, sans transiger sur un chauffage performant.

Le poids d’une telle démarche pour la préservation de l’environnement et du climat

À ce double intérêt s’ajoute, selon les travaux engagés, une consommation verte si l’électricité alimentant les installations de chauffage du logement, provient d’une source d’énergie renouvelable. Ce sera le cas si, par exemple, des panneaux solaires sont installés pour alimenter la pompe à chaleur ou la chaudière nouvellement installée. Il y a donc un impact environnemental fort à ne pas négliger et qui doit peser aussi dans la décision d’une rénovation énergétique de son habitation.

Travaux