Tondeuse à gazon : comment changer de lame ?

Quand la lame de votre tondeuse à gazon est usée, il y a lieu de la remplacer. C’est une opération que vous pouvez réaliser vous-même en achetant des pièces détachées, ou que vous pouvez confier à un professionnel. Si vous souhaitez effectuer le remplacement vous-même, il est important de suivre certaines étapes. Comment alors changer la lame de votre tondeuse ?

Lame de tondeuses à gazon : où acheter ces pièces détachées ?

Si vous décidez de consulter un site spécialisé, il peut s’avérer difficile de trouver l’article qu’il vous faut parmi toutes les références de pièces détachées proposées. Certains sites ont mis en place un moteur de recherches pour vous faciliter les choses. Entrez avec précision les références du modèle voulu, ou des mots-clés adaptés, et vous trouverez facilement ce que vous recherchez.

A lire également : Jardin potager, cultiver à partir de semences ou de plants

Vous pouvez également orienter vos recherches vers la section « pièces détachées ». Parmi les types de lames proposés, choisissez une lame de tondeuse de qualité qui vous assurera une tonte parfaite. Tenez compte également de certains paramètres comme la marque de votre tondeuse et le modèle. Vous devrez aussi déterminer s’il vous faut une lame mulching ou soufflante.

Les différentes lames de tondeuse à gazon

La tondeuse est un outil d’entretien de jardin très efficace. Elle reste une alternative intéressante comparée aux tracteurs tondeuses autoportées. Il existe différents types de lames de tondeuses, en fonction de l’utilisation que vous allez en faire. Vous avez notamment le choix entre :

A lire en complément : Comment presser les feuilles d'automne ?

  • les lames soufflantes,
  • les lames mulching,
  • les lames hybrides.

Pour une tonte optimale de votre pelouse, optez pour une pièce détachée de qualité : elle sera plus efficace et aura une durée de vie plus longue.

Les lames soufflantes : pour ne pas avoir à ramasser l’herbe coupée

Les lames soufflantes sont caractérisées par la présence d’ailettes situées sur chaque extrémité. Celles-ci vont créer un phénomène de souffle qui permettra de faire remonter l’herbe coupée dans le bac. Les lames effectuent un mouvement de rotation et sectionnent l’herbe à quelques centimètres de hauteur. Le flux d’air renvoie ensuite les brins d’herbe dans le bac de ramassage. Vous n’aurez donc pas à les ramasser vous-même. Les lames soufflantes sont recommandées si vous souhaitez vous débarrasser des déchets de tonte.

Les lames mulching : pour broyer l’herbe complètement

À l’inverse des lames soufflantes, ce modèle empêche les brins d’herbe de remonter dans le bac de ramassage. Avec la technique du mulching, les déchets de tonte peuvent être utilisés comme engrais. Les lames mulching ont la particularité d’être aiguisées suivant la longueur. Cela permet de broyer totalement l’herbe grâce à un bouchon mulching placé sur le trou servant à créer un phénomène de souffle destiné au ramassage des feuilles. Par conséquent, l’herbe restera éparpillée sur le sol.

Les lames hybrides : des lames mixtes

Les lames hybrides sont l’ensemble de deux principes précédents. Elles permettent de profiter des avantages des lames soufflantes, mais aussi des atouts des lames mulching. En d’autres termes, les lames hybrides permettent de basculer facilement d’une technique à l’autre. Il suffit tout simplement de placer ou d’enlever le bouchon mulching. Aucun changement de lames n’est nécessaire, ce qui est plutôt pratique.

Dans tous les cas, et pour des questions de sécurité et de conformité, il est recommandé de n’acheter que des lames d’origine constructeur.

comment changer de lames de gazon ?

Lame d’origine constructeur : quels sont les avantages ?

Vous devez savoir que la lame de votre tondeuse est une pièce sensible. Il est primordial de vérifier sa provenance. Il est recommandé de n’acheter que des lames provenant des stocks des constructeurs afin d’éviter les contrefaçons. Par conséquent, vous n’aurez accès qu’à des produits authentiques. En cas de défaut d’origine, vous bénéficierez d’une garantie constructeur.

L’autre avantage réside dans le fait que la lame est conçue pour être parfaitement adaptée à votre tondeuse. C’est la raison pour laquelle il est déconseillé d’acheter des modèles de lames génériques. En effet, ces dernières ne sont pas forcément adaptées à votre machine et peuvent endommager d’autres pièces. Ainsi, pour garantir une bonne durabilité à votre tondeuse, optez systématiquement pour des pièces originales.

Lame de tondeuse : comment la changer ?

Pour changer la lame de votre tondeuse, commencez par enfiler des gants de protection puis vérifiez que le réservoir de carburant et le carter d’huile sont vides. Ensuite, débranchez la bougie d’allumage par sécurité. Cela permet d’éviter un démarrage inopiné ou un court-circuit. Dévissez ensuite le boulon qui fixe la lame avec une clé à douille. Pensez à desserrer le boulon tout en appuyant sur la lame pour l’empêcher de tourner. Prenez soin de ne pas toucher aux autres pièces.

Retirez ensuite la lame usée et mettez en place la nouvelle. Une fois qu’elle est installée, pensez à la secouer pour vérifier l’absence de jeu. S’il n’y en a aucun, alors la lame a été correctement fixée. Remettez la tondeuse à l’endroit et démarrez-la, après avoir enlevé toutes les cales et rempli le réservoir de carburant et le carter d’huile. Si vous avez une tondeuse thermique, attendez au moins trente minutes avant de l’allumer. Il faut laisser au carburant le temps d’arriver dans le réservoir.

Les lames de tondeuse : comment les entretenir ?

Pour assurer à la lame de votre tondeuse une longévité optimale, un entretien régulier s’impose. Il est important de contrôler fréquemment l’état de la lame. Pour cela, vous pouvez commencer par inspecter son aspect général. Si vous remarquez la présence de marques sur l’acier, cela veut dire que la lame a subi un choc. Si c’est la cas, il vous faudra la démonter pour vous assurer de son équilibrage. Pour ce faire, vous devez la poser sur une accroche verticale via le trou central. Ensuite, si vous constatez qu’elle n’est pas stable, cela signifie qu’elle est déséquilibrée : une lame déséquilibrée peut endommager votre tondeuse.

Si vous constatez que la lame coupe mal, vous devez éviter de l’affûter vous-même. C’est une tâche qui nécessite un matériel spécifique et un solide savoir-faire.

Notez que si la lame est affûtée sans que vous fassiez attention à son équilibrage, vous risquez de provoquer d’importants dommages sur la tondeuse : vous pouvez endommager sérieusement le châssis et le moteur.

Jardin