Comment remettre en route sa piscine : Guide complet !

Impliquant l’arrêt (total ou partiel) du fonctionnement d’une piscine, l’hivernage est une opération qui permet de protéger les bassins contre les assauts de l’hiver. Après la période d’hivernage d’une piscine, celle-ci doit impérativement être remise en route avant que ses utilisateurs puissent y tremper à nouveau leurs pieds. Essentielle pour retrouver une eau saine dans sa piscine, la remise en route n’est pas une opération difficile à réaliser. Pour la réussir, il suffit de savoir comment s’y prendre. Découvrez ici toutes les étapes à suivre afin de remettre en route sa piscine après hivernage avec succès !

Connaître le moment idéal pour procéder à la remise en service de sa piscine

A voir aussi : Robot de piscine : les raisons d'acheter cette machine

Afin de bénéficier d’une eau propre pendant tout l’été et économiser du temps et de l’argent, il est indispensable de remettre en service sa piscine au bon moment. Toutefois, il est important de préciser qu’en réalité, il n’y a pas de jour ou de date précise pour la remise en route d’une piscine. Le principal critère à prendre en compte pour décider du moment pour lancer la remise en route de sa piscine est la température de l’eau du bassin. Concrètement, lorsque la température de l’eau est comprise entre 12 o C et 15 o C, vous devrez arrêter l’hivernage de votre piscine et préparer sa remise en route.

À partir de 12 o C, vous pouvez entamer le processus de remise en route de votre piscine, car c’est à ce niveau que les algues et bactéries commencent à se développer dans le bassin. En dessous de 12 o C, il est donc trop tôt pour remettre en route sa piscine mise en hivernage. Aussi est-il préférable de ne pas attendre que l’eau atteigne ou dépasse les 15 o C de température avant d’arrêter l’hivernage de sa piscine. En effet, vous risquez d’avoir une forte prolifération d’algues et autres micro-organismes qui rendraient plus délicate et difficile l’opération de remise en route de la piscine concernée.

Lire également : Comment nettoyer les carreaux à la ligne d'eau de la piscine ?

La période idéale pour la remise en route d’une piscine

Il est recommandé de remettre sa piscine en route assez tôt afin d’en profiter dès les premiers jours de chaleur. Selon les régions, cette opération particulièrement délicate peut être réalisée après les périodes de grands froids et de gels, c’est-à-dire entre les mois de mars et avril.

Cette période est plus indiquée, car la basse température de l’eau empêche la prolifération des algues et autres bactéries. Si vous attendez trop longtemps avant d’arrêter l’hivernage de votre piscine, sa remise en marche risque d’être plus longue, difficile et de vous coûter plus cher en produits chimiques.

Suivre la procédure de remise en service correspondant au type d’hivernage choisi

Dans les faits, la remise en service d’une piscine dépend du mode d’hivernage choisi pour la piscine. On distingue deux principaux types d’hivernage : l’hivernage actif et l’hivernage passif. Selon le mode d’hivernage choisi pour sa piscine, les étapes à suivre pour sa remise en service diffèrent. La réalisation de certaines étapes nécessite des connaissances techniques et un certain savoir-faire. Si vous n’en disposez pas, sollicitez les services d’un pisciniste Haute Loire afin de les faire réaliser à votre place.

La remise en service d’une piscine après un hivernage actif

L’hivernage actif est une opération qui consiste à laisser tourner le système de filtration de sa piscine au ralenti pendant tout l’hiver. Ce procédé permet une remise en service de la piscine plus aisée et plus simple puisque l’eau est restée saine et filtrée. Si vous avez choisi ce mode d’hivernage pour votre piscine, vous n’aurez pas beaucoup d’actions à exécuter avant de la remettre en route.

De manière concrète, pour remettre en service une piscine après un hivernage actif, il faut :

  • procéder à l’ouverture de la piscine ;
  • ajuster sa durée de filtration quotidienne ;
  • nettoyer le bassin ;
  • et analyser puis ajuster l’équilibre de l’eau ;

Une fois que ces différentes actions sont réalisées, effectuez au besoin un traitement de choc pour l’eau puis laissez la filtration fonctionner en continu pendant deux jours afin d’assainir l’eau du bassin.

L’ouverture de la piscine

Cette étape consiste à ouvrir le bassin afin de nettoyer la protection de la piscine. Vous devrez donc nettoyer la bâche de sécurité, le volet roulant ainsi que le volet terrasse de la piscine. Le nettoyage de la protection doit se faire de préférence avec de l’eau claire.

L’ajustement de la durée de la filtration quotidienne de la piscine

L’ajustement de la durée de filtration se fait en fonction de la température du bassin. Ici, la règle à respecter pour trouver la durée de filtration adéquate consiste à diviser la température de l’eau par 2. Ainsi, si l’eau a une température de 12 o C, il conviendra de fixer le temps de filtration à 6 heures.

Le nettoyage du bassin

Même si la piscine paraît propre et impeccable, des saletés peuvent encore être présentes sans pour autant être visibles. Avant de profiter de vos séances de baignades dans votre piscine, pensez donc à nettoyer ses parois, ses lignes d’eau et son fond. Ici, l’utilisation d’équipements de nettoyage tels que l’épuisette de fond, l’aspirateur manuel ou le robot automatique est vivement recommandé.

L’analyse et l’ajustement de l’équilibre de l’eau

Pendant l’hivernage de la piscine, des facteurs comme les variations de température et les intempéries auraient pu déséquilibrer l’eau du bassin. Vérifiez donc les paramètres tels que l’acidité (pH), le taux de calcaire (TH) ainsi que l’alcalinité de l’eau (TAC) en vous servant des dispositifs d’analyse prévus à cet effet. En fonction des résultats obtenus, ajustez en conséquence l’équilibre de l’eau de la piscine.

La remise en service d’une piscine après un hivernage passif

L’hivernage passif est une opération qui implique l’arrêt du système de filtration, la baisse du niveau d’eau sous les skimmers et la vidange de la tuyauterie. Si vous avez opté pour ce mode d’hivernage, la remise en service de votre piscine va nécessiter plus de temps et d’efforts. Pour remettre en service une piscine après un hivernage passif, il faut :

  • enlever les équipements d’hivernage ;
  • nettoyer les abords de la piscine, les lignes d’eau et le bassin ;
  • remettre les accessoires en place ;
  • remonter le niveau d’eau ;
  • remettre en route le local technique de la piscine ;
  • et vérifier la qualité de l’eau.

Le suivi de ces étapes est crucial pour l’obtention rapide d’une eau cristalline pour sa piscine.

Le retrait des équipements d’hivernage

La première étape de la remise en service d’une piscine après hivernage passif consiste à ôter tous les accessoires qui ont été installés afin de protéger le bassin pendant l’hivernage. Il s’agit notamment de la couverture d’hivernage, des flotteurs, des bouteilles gizmos et des bouchons de refoulement.

Le nettoyage des abords de la piscine, des lignes d’eau et du bassin

Le nettoyage des abords de la piscine et des lignes d’eau a pour but d’enlever les moisissures ou algues qui ont pu se développer. Quant au nettoyage du bassin, l’objectif, c’est d’enlever les amas d’impuretés qui ont pu s’accumuler au fond du bassin. Pour un nettoyage efficace des abords de la piscine et du bassin, servez-vous d’équipements performants et adaptés aux caractéristiques de votre piscine.

La remise en place des accessoires

Après avoir nettoyé les abords ainsi que le fond de la piscine, il faut remettre en place les paniers de skimmers avant de visser les jets orientables dans les refoulements.

L’ajustement du niveau d’eau

Après avoir remis en place les accessoires, contrôlez le niveau d’eau et procédez à son ajustement afin qu’il soit au niveau souhaité et recommandé. Avant toute opération de filtration, assurez-vous que le niveau d’eau atteigne de nouveau les ¾ des skimmers.

La remise en marche du local technique de la piscine

La remise en marche du local technique est l’étape la plus délicate du processus de remise en route d’une piscine après hivernage passif. De manière concrète, il s’agit ici de remettre en état les différents éléments qui composent le local technique (pompe, filtre et pré filtre) de la piscine.

Pour réussir la remise en marche du local technique, commencez en nettoyant la pompe et réinstallez-la si elle avait été démontée pour l’hivernage. Après avoir revissé les bouchons de purge de la pompe et du pré filtre, nettoyez le filtre puis réinstallez-le avec son bouchon de vidange.

Si vous disposez d’un filtre à cartouche, vous devrez remettre des cartouches neuves. Si vous avez par contre un filtre à diatomées, vous devrez simplement le recharger en diatomées. Quant au filtre à sable, il est conseillé de le décaper en utilisant un produit spécial avant de le purifier en le rinçant. Après avoir rempli le pré filtre avec de l’eau, replacez son couvercle, ouvrez les vannes puis vérifiez si les tuyauteries sont effectivement remplies d’eau. Vérifiez ensuite que le système ne présente pas de fuites avant de rebrancher le coffret électrique pour procéder à la reprogrammation de la filtration.

Pour finir, relancez le système de filtration de la piscine. Vous devrez faire preuve d’attention afin de détecter d’éventuels bruits anormaux. Si vous ne constatez aucune anomalie après la relance de la filtration, cela signifie que la remise en route du local technique et donc de la piscine est réussie.

La vérification de la qualité de l’eau

La vérification de la qualité de l’eau est la dernière étape de la remise en marche d’une piscine après hivernage passif. Après le contrôle de l’acidité, du taux de calcaire et de l’alcalinité de l’eau, effectuez les ajustements nécessaires afin de rééquilibrer l’eau. N’hésitez pas à procéder à un traitement de choc pour bien désinfecter la piscine avant de laisser la filtration tourner en continu durant un ou deux jours.

Remise en route de piscine : que retenir ?

La remise en service est une opération que doit subir toute piscine après un hivernage actif ou passif. Pour réussir cette opération, il est crucial de savoir le moment idéal pour l’entamer et de respecter la procédure qui correspond au mode d’hivernage choisi pour sa piscine.

Piscine