Nettoyer une toiture : comment pouvez-vous faire ?

Avoir un toit au-dessus de sa tête, c’est un de vos droits fondamentaux. Il vous incombe de tout faire pour garder ce toit intègre et étanche. Ne pas prendre soin de votre toiture vous expose à des soucis d’étanchéité plus ou moins graves. Il est généralement recommandé de nettoyer la toiture deux fois par an. Comment devez-vous procéder ?

A lire aussi : Maison neuve : conseils pour bien penser l'électricité

Les raisons de nettoyer votre toiture

Au fil des ans, la toiture accumule des déchets en tas, des mousses et des lichens l’envahissent, sans parler des moisissures. A terme, tous ces éléments peuvent venir à bout de l’intégrité et de l’étanchéité de votre toiture. Ce qui va forcément déboucher sur des problèmes d’infiltration d’eau et d’humidité.

Dans le pire des cas, une toiture qui n’est pas très entretenue peut finir par engendrer d’importantes déperditions énergétiques. Ce qui se répercute forcément sur votre facture. Les toitures en tuile et celles en ardoise sont les plus susceptibles de voir se développer sur leur surface les moisissures et champignons en tout genre. Dans tous les cas, l’entretien d’une toiture revient toujours moins cher qu’une rénovation complète de celle-ci.

A voir aussi : Comment se débarrasser des souris ?

Nettoyage haute pression toiture : pour ou contre ?

Pour que les nettoyages soient les plus efficaces possibles, il faut les faire à des moments bien précis. Le premier nettoyage est à faire au début du printemps. Cela vous permet en même temps de vérifier si la toiture n’a pas été malmenée par le gel et le froid. Le second nettoyage est à effectuer à la fin de l’automne. A la fin de l’automne, les toitures sont souvent pleines de feuilles et de branches mortes.

C’est également pendant cette période que les mousses et les lichens en tout genre sont les plus nombreux à envahir la toiture. C’est le moment idéal pour nettoyer votre toiture avec un pulvérisateur professionnel afin de vous débarrasser de toutes ces impuretés. A noter qu’un pulvérisateur professionnel n’est pas un nettoyeur haute pression. Il sert principalement à l’application de produits fongicides pour éradiquer les mousses, champignons et lichens.

Le nettoyeur haute pression, type Karcher, est souvent déconseillé pour le nettoyage d’une toiture. Que la toiture soit en tuile de terre cuite, ardoise ou en métal, un nettoyeur haute pression risque d’abîmer la toiture. Vous risquez fortement de fêler ou de casser une tuile avec un nettoyeur trop puissant.

Comment finaliser le nettoyage de votre toiture ?

D’une manière générale, le démoussage d’une toiture est effectué manuellement avant de terminer avec le démoussage chimique au pulvérisateur. Après le nettoyage à la brosse dure des tuiles, vous appliquez donc les produits avec le pulvérisateur. Après avoir laissé le produit agir pendant un certain temps annoncé par la notice du produit, il faut rincer la toiture avec de l’eau.

Pour le rinçage, il est possible d’utiliser le pulvérisateur professionnel. Pour finaliser le nettoyage de la toiture, il est possible d’appliquer un produit imperméabilisant. Ce type de produit s’applique également avec un pulvérisateur. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une finition qui permet de rendre les tuiles plus étanches et moins sensibles aux taches.

Maison